Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Peur panique, comment la dépasser ?

Article paru dans le journal nº 30 Acheter ce numéro

Difficile de ne pas céder à la peur face au terrorisme, surtout quand il vous frappe de plein fouet, comme ce terrible vendredi 13 novembre à Paris. Simple peur pour certains, elle peut se traduire par des angoisses pour d’autres, voire par une peur panique pour les témoins ou les rescapés. Les reins sont les organes qui gèrent l’énergie de la peur. Si cette dernière réveille des traumatismes anciens, le niveau de réponse peut être paroxystique.

Symptômes

Heureusement, cette formidable machine qu’est le corps humain a prévu un plan B en cas de peur panique : l’adaptation. Et c’est à la rate que revient cette délicate mission. Pour certains, cette adaptation se révèle impossible (rate bloquée dans 80 % des cas par des vaccinations ou une consommation excessive de sucres raffinés). C’est alors la colère qui prend le pas. Pour la contrer et remédier à ces états émotionnels délétères, des solutions naturelles existent.

Traitements

Physiquement, ancrez-vous dans la terre. Faites des promenades pour apprécier la beauté de la nature. Si vous avez la chance d’avoir un jardin, semez dans l’espoir de voir refleurir au printemps vos parterres ou pousser vos légumes. Si vous avez des enfants, plantez avec eux des arbres que vous verrez grandir ensemble. Mettez les mains dans la terre, elle va « nourrir énergétiquement » votre rate (organe Terre en médecine chinoise) et vous recentrer sur la vie.

  • La diététique

Inutile de jeter votre dévolu sur la première bouteille d’alcool venue. Buvez et mangez des nourritures terrestres (racines et céréales) de qualité (bio), de saison et locales. Consommez-les en famille, entre amis, avec le seul plaisir de partager. Gare aux excès qui vous satisferont sur le moment, mais prometteurs de lendemains qui déchantent.

  • Les huiles essentielles

C’est peut-être le moment de tester une composition mêlant à parts égales lavandin, ylang-ylang et petit grain bigaradier. À la personne fragilisée par les attentats, pratiquez un long massage du bas du dos (zone des reins). Pour ce faire, diluez vos huiles essentielles avec des huiles végétales comme le millepertuis ou le sésame (6 gouttes d’HE pour 10 d’HV). Et si ce massage « dégénère », tant mieux : faire l’amour est sans doute le meilleur des remèdes. Pour un massage rapide, appliquez 3 à 6 gouttes d’huile essentielle de camomille noble (Chamaemelum nobile) sur le plexus solaire.

  • Les plantes

En traitement de fond, le complexe Sérénité (magnésium + vitamines B6) sera du meilleur effet (2 au coucher et 2 au dîner pendant deux mois). En cas de crise, prenez 6 gélules par jour de valériane, que vous pouvez associer à la passiflore (3X2 gélules, une de chaque plante) pendant quelques jours.

  • L’homéopathie

Pour la peur panique, Aconitum Napellus est un remède incontournable. Arsenicum Album à raison de 8 granules au coucher vous détendra aussi. Si votre peur s’accompagne de tremblements, Gelsemium est tout indiqué.

Ces remèdes sont à prendre en tube granules 7 CH à raison de 3 granules trois fois par jour. Le lithium, en oligo-éléments, est une valeur sûre à ne pas négliger. Appliquer ensemble tous ces conseils, c’est déjà agir, et agir, c’est guérir !

  • Faire la paix

La peur, une émotion négative, certes, mais vivante. Alors transcendez-la ! Ne vous sclérosez plus dans un seul mode de pensée. Ouvrez votre cœur, écoutez-le. Le terrorisme vous panique ? Oui. Vous avez une solution contre le terrorisme ? Non ! Nous, oui : faites la paix en vous-même et avec les autres. Pace e salute…

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous