Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Dr J.-J. Charbonier et Geneviève Delpech, explorateurs de l’au-delà

Article paru dans le journal nº 42 Acheter ce numéro
Charbonnier et Depech parlent de l'au-delà
NDE

Entre conscience, hypnose et médiumnité, bienvenue dans le monde étrange de l’après-vie… Pour explorer l’insondable, Claude Corse a réuni pour la première fois le Dr Jean-Jacques Charbonier, médecin anesthésiste spécialiste des EMI (expériences des mort imminente - Ndlr), auteur d’un livre troublant sur la conscience intuitive extra-neuronale (Editions Trédaniel) et Geneviève Delpech, la compagne du chanteur disparu l’année dernière, médium et témoin de rencontres incroyables avec… Albert Einstein et Nikola Tesla, entre autre. Embarquement immédiat pour l’au-delà…

Pas facile de les réunir ces deux là : toujours entre deux anesthésies quand il n’est pas en conférence ou en formation, le Dr Jean-Jacques Charbonier court après l’au-delà avec une indéfectible détermination. Au point qu’il avoue avoir manqué divorcer tant sa passion pour l’après-vie est dévorante.

Pas si loin d’ici

Tout aussi accaparée par les arts et les éditeurs, Geneviève Delpech n’a pas la même attirance pour la notoriété. Sans doute parce que l’artiste-peintre et écrivain l’a connue bien avant son ami médecin aux côtés de Michel Delpech, en partageant sa vie de chanteur parti s’éclater, gros ceinturon et chemise ouverte sur un médaillon, vers un ailleurs enchanteur, pas si loin d’ici…

Espoir pour l’après-vie

Bref, pour une fois qu’on les tient, pas question de les lâcher. Jean-Jacques donne le clap : alors ce nouveau livre sur la conscience extra-neuronale, est-ce grave Docteur ?

« Un formidable espoir pour l’après-vie, explique l’anesthésiste, une étincelle dans les yeux. Cette conscience intuitive extra-neuronale a été validée dans une thèse de doctorat en médecine, soutenue au CHU de Reims en 2014. »

Deux formes de conscience

Celle-ci met en évidence deux formes de conscience : « L’une, cérébrale, analytique et reliée et aux cinq sens. L’autre serait dissociée de la matière, expliquant le phénomènes de médiumnité, la voyance, la rétro-cognition, la télépathie ou l’inspiration... » Pas de doute : il faut dépasser l’approche classique du cerveau, décrit comme « une glande qui secrète de la conscience ». « Avec une pareille définition, tous les phénomènes dont on parle restent inexplicables », reprend notre médecin pas comme les autres…

La vie après la mort

A l’écoute, Geneviève Delpech hoche la tête. « Mon témoignage n’est pas scientifique prévient-elle, avec ce détachement des gens qui n’ont rien à prouver ; mais il peut aider ≈: en fait, je témoigne surtout de la vie après la mort… » Et comment ça marche ? « J’entends toujours de l’oreille gauche et je vois les gens ; je les touche aussi parfois, comme mon père (…) J’ai senti son odeur, j’ai palpé le tissu de ses vêtements et il m’a dit quelque chose que j’attendais depuis l’enfance : “Je t’aime…” »

Voyage dans le futur

Devant mon air surpris, le médecin se veut rassurant : « Geneviève peut voir ce qui se passe dans le futur comme l’accident de Balavoine, de Coluche ou le corps de Pauline, la fille de Bernadette Laffont... Pas besoin d’être médecin pour prendre la mesure des faits. Pourtant, j’ai longtemps cru que les médiums étaient tous des charlatans, avoue-t-il dans un sourire, avec ce truculent accent ensoleillé des conteurs du sud-ouest. Il faut dire que je ne connaissais rien à la médiumnité… »

Expérience de mort imminente

Heureusement, dans la foule des escrocs, il y a des gens honnêtes. « A l’époque, je faisais des conférences sur les EMI » ; quand on lui propose de partager la scène avec un médium, il a commencé par refuser. « Je ne voulais pas me compromettre ! J’ai bien changé depuis… », fit-il en jetant un regard complice vers Geneviève

Médium ou charlatan ?

Un jour, il assiste à une rencontre publique avec un médium qui s’adresse à une femme ; elle fond en larmes : « Oui, l’ours que vous décrivez, je l’ai bien mis dans le cercueil de mon fils… ». « Bah, cette femme est une complice », se dit notre médecin d’un naturel pragmatique. « Le hic, reconnaît-il, c’est qu’il avait des complices dans toute la salle… Comment fait-il pour payer tous ces gens ? » se demande-t-il. « Je n’y croyais toujours pas… »

Dissonance cognitive

Et le regard du médium finit par tomber sur lui : «  …J’entends que votre maman est fatiguée mais ça va mieux » lui dit-il. « Effectivement, je l’avais endormie pour une opération de la vésicule biliaire ; cette fois, ma conscience analytique était en effervescence. Avait-il fait une enquête sur moi ? Tout a basculé quand il me décrit une femme malade que j’avais aidée et cite son prénom… J’étais le seul à la connaitre. Ma dissonance cognitive était en route ; ce type avait définitivement fêlé le béton de ma pensée matérialiste… »

Changer de paradigme

C’est la révélation : « La même année, j’avais fait plus de 40 conférences sur les contacts avec l’au-delà. En toute logique, si l’on admet que ces phénomènes sont possibles, il faut changer de paradigme et accepter que la conscience perdure après la mort physique... » « Ce qui prouve aussi qu’elle est extérieure à nous », insiste Geneviève. A cet égard, le Dr Charbonier est catégorique : « Ce que dit et fait Geneviève Delpech dans son dernier livre « Le don d’ailleurs » (Ed. Flammarion) et surtout dans le prochain « Te retrouver » (Ed. First) dont j’ai parcouru le manuscrit, est époustouflant !

D’étranges contacts

Alors que la médiumnité ne saurait être un phénomène « réel » suivant l’approche officielle, notre invitée accepte de lever un coin du voile sur ses étranges découvertes dans l’au-delà : « Quand j’ai rencontré Didier Van Cauwelaert, prix Goncourt, pour son dernier roman « Au-delà de l’impossible » (Ed. Plon), il avait l’intention d’écrire un livre sur Albert Einstein, pas sur Nikola Tesla, dont je n’avais d’ailleurs jamais entendu parler. J’ai eu des contacts avec les deux », précise-t-elle. Avec toutes les informations obtenues, [comme des équations inédites de Tesla, attestées en présence d’un huissier -Ndlr], le romancier avait de quoi faire…

Messages en clairaudience

« Un matin, Nikola Tesla m’a dit « au revoir », se souvient notre médium. Didier m'apprendra ce jour-là qu’il venait de terminer son livre… Je me souviens que le savant apparaissait au pied de mon lit comme un hologramme un peu flou en 3D. Comme s’il se servait d’une énergie... Je notais ses messages en clairaudience. Quand Didier m’a demandé de photographier ses apparitions, j’ai douté. Un jour il a surgi, très net, au pied de mon lit. J’ai aussitôt déclenché trois fois avec mon portable et, à cette distance, je m’attendais à trouver une image en hauteur de l’inventeur, au moins jusqu’à la taille... »

Les yeux de Tesla

Sur les trois photos, deux semblaient toutes noires. Sur la dernière, c’était bien le visage de Tesla mais j’avais l’image en gros-plan… de ses yeux ! Tandis que je racontais cette histoire au Dr Charbonier qui me raccompagnait à la gare en voiture, la radio diffusait « Le sud » de Nino Ferrer. Soudain, alors que je venais de dire : « J’ai bien essayé de faire d’autres photos mais ça n’a pas marché », la chanson s’est arrêtée et l’on a clairement capté la voix d’une femme disant : « Si, ça a marché ! »...

Cap sur Andromède

Profitant du passage de l’astrophysicien Trinh Xuan Thuan, Didier Van Cauwelaert lui soumit mes photos. Le célèbre scientifique reconnaitra aussitôt la galaxie d’Andromède… Hasard ? « Et Einstein, il ne t’a pas tiré la langue au moins ? », lui demandai-je, un peu déstabilisé par cette anecdote surréaliste. Non, mais il m’a dit en allemand : “Du bist ein schönes Mädchen !” [Vous êtes une jeune femme ravissante -Ndlr] ». Evidemment...

Synchronicités**

Au-delà de ces rencontres improbables et troublantes, que faire des messages et des signes reçus par nos explorateurs de l’au-delà ? « Il faut profiter des synchronicités pour agir de manière juste », assure le Dr Charbonier, qui se souvient d’une tournée de promotion de ses livres au Canada. Guy Trédaniel, son éditeur, venait de lui proposer de mettre en place des ateliers autour de ces rencontres dans l’au-delà.

Attendre un signe

« Oui, mais comment faire ? Je n’allais pas provoquer un arrêt cardiaque ou anesthésier mes stagiaires pour les mettre en contact avec la conscience extra-neuronale », plaisante-t-il. Il compte sur un signe. Il n’attendra pas longtemps. Dans l’avion du retour, un passager endormi à côté du médecin avait un magazine ouvert sur les genoux. Un titre lui saute aux yeux : « L’hypnose, la solution à tous vos problèmes… » « Merci, pensa Jean-Jacques Charbonier ; j’avais la solution… »

Hypnose et perception

L’hypnose ? Pour le médecin, le principe est plutôt simple : « Il suffit d’abaisser l’activité électrique corticale du cerveau pour que les consignes données à haute voix par l’hypnotiseur deviennent les propres pensées du sujet hypnotisé. On coupe ainsi la conscience analytique et la perception de la douleur qui nous intéresse en anesthésie… »

Incursion dans l’au-delà

Sous hypnose, le médecin se met en tête de suggérer au receveur une incursion dans l’au-delà, avec le fameux tunnel vécu par les sujets qui ont connu une EMI… « Je peux vous dire que ça marche, intervient Geneviève, qui s’est abandonnée au protocole inédit du médecin. J’ai traversé la matière, avec l’impression d’arriver sur une autre planète. (…) »

J’ai reconnu notre enfant

« J’étais tirée par le dos : en bas, j’ai vu une maison et les parents de Michel Delpech dans le jardin, aux côtés d’un jeune homme ; j’ai aussitôt reconnu l’enfant que nous avions perdu… » Emue, elle ajoute : « Michel m’a attrapée par la main et m’a donné des conseils pour mes enfants et pour ma vie… »

Etait-ce Dieu ?

« Peu après, j’étais projetée dans une boule lumineuse d’énergie, de connaissance et d’amour. Etait-ce Dieu ? Des milliards de petites boules lumineuses s’en échappaient comme autant d’univers. Et nous étions nous aussi des cellules du corps de Dieu. C’est impossible d’expliquer ça avec des mots… Je ne voulais plus quitter cette lumière. Je ne peux plus en parler aujourd’hui sans avoir envie de pleurer ! »

Tous liés par l’Amour

Retour sur Terre. Un message pour les gens ordinaires ? « J’ai connu l’expérience du Tout. “L’ultime” dirait un swami. Alors oui, on est tous liés par l’Amour et je ne veux plus parler que d’empathie. Savoir qu’on peut communiquer avec les disparus et qu’après la mort, on n’a pas rendez-vous avec les vers et puis plus rien, c’est rassurant ! Ça aide surtout dans le deuil… »

Les disparus nous parlent

Jean-Jacques Charbonier se fend de conseils pratiques en mode communication non verbale sur ordonnance ≈ : « Quand on est attentif, on obtient de nos chers disparus des signes pour nous aider dans la vie de tous les jours… Encore faut-il les solliciter et les surveiller ! » Au fait, Docteur, croire en l’au-delà aide-t-il à vivre en bonne santé ?

Croire, arme anti-âge ?

« Une chose est sûre : une étude de l’université de Princeton a montré que la foi dans l’au-delà et la prière aident à lutter contre la maladie et le vieillissement. C’est bien connu : la peur provoque la maladie ». « Et quand on sait, on n’a pas peur… », tranche la compagne du chanteur, rayonnante de sérénité. On la croit sur parole…

Pour aller + loin

La conscience intuitive extraneuronale du Dr J.-J. Charbonier Ed. Trédaniel.

Le don d'ailleurs de Geneviève Delpech Ed. Flammarion.

Te retrouver de Geneviève Delpech Ed. First.

Au-delà de l’impossible de Didier van Cauwelaert Ed. Plon.

Evènement

1er Colloque sur l’au-delà et la conscience à Paris

Le Dr J.-J. Charbonier sera présent aux côtés du Dr R. Moody, le pionnier des NDE, Dr E. Alexander, E. Ransford, Frédéric Lenoir et Dr S. Déthiolaz et P. Theillier au 1er Colloque « La conscience et l'invisible : aux frontières de la vie » organisé par les Editions Guy Trédaniel, la Fondation Denis Guichard et l’Université Interdisciplinaire de Paris, qui se tiendra les 4 et 5 février 2017 à la Maison de la Mutualité à Paris. Programme et réservations : www.editions-tredaniel.com

 

Bonnes adresses

L'Office de Tourisme de Pau vous accueille : manifestations, hébergement, restauration, circuits bien-être et santé naturelle : http://www.pau-pyrenees.com

 

 

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique expérience de mort imminente NDE

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous