Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Ritaline : dangers avérés

Article paru dans le journal nº 31 Acheter ce numéro

Les personnes diagnostiquées porteuses de TDAH (troubles de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité) sont condamnées à prendre du méthylphénidate (Ritaline). De toute évidence, leur prescription ne semble pas recommandée en cas de terrain déjà instable, voire agité. Malgré cela, le corps médical recourt à ces médocs face à tout enfant qui perturbe la classe. Une publication indépendante vient de dénoncer le manque de preuves solides quant à l’efficacité de cette molécule. Parue quasi simultanément, une méta-analyse a établi que les enfants soumis à la Ritaline présentaient des difficultés à l’endormissement ainsi qu’un sommeil raccourci.

J. Storebø, E. Ramstad, et coll., dans Cochrane Database of Systematic Review, novembre 2015. 2. K. M. Kidwell, T. R Van Dyk, et coll., dans Pediatrics, novembre 2015.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique TDAH Ritaline

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous