Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Pas d’AINS pour le rhume

Article paru dans le journal nº 44 Acheter ce numéro

Le lien entre la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et la survenue d’accidents cardiovasculaires est aujourd’hui établi, surtout lorsque la prise est régulière et étalée sur les moyen et long termes. Selon une récente étude, le risque concerne également l’usage à court terme à l’occasion d’un simple rhume, d’un épisode grippal ou de toute autre infection de l’appareil respiratoire : la probabilité d’être victime d’une attaque cardiaque est alors multipliée par 3,4 ! Un risque qui est aggravé en France par la mise en vente libre de certaines spécialités à base d’ibuprofène et de naproxène.

Y.C. Wen, F.Y. Hsiao, et coll. dans Journal of Infectious Diseases, février 2017.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous