Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Inquiétants antalgiques

Article paru dans le journal nº 43 Acheter ce numéro

Pour le plus grand nombre, prendre du paracétamol, de l’aspirine ou de l’ibuprofène est devenu un réflexe. Pourtant, ces trois médicaments en vente libre ne sont pas sans risque. Pour l’aspirine et l’ibuprofène : réaction allergique, saignement digestif microscopique pouvant être responsable d’anémie, ulcérations digestives. Pour le paracétamol : insuffisance hépatique sévère en cas de surdosage. À cette liste vient s’ajouter une baisse de l’acuité auditive lorsque la prise d’ibuprofène ou de paracétamol égale ou dépasse deux jours par semaine pendant au moins six ans. L’aspirine n’aurait pas d’impact négatif à ce niveau. Même si le risque est faible, il convient donc de recourir moins souvent à ces deux produits.

B. M. Lin, S. G. Curhan, M.Wang, et coll. dans American Journal of Epidemiology, décembre 2016.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous