Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le mal-être des soignants

Article paru dans le journal nº 42 Acheter ce numéro

L’épuisement au travail des professions de santé hospitalières est bien connu. Le phénomène ne cesse de croître car, aux yeux du politique, la rentabilité prime sur la qualité : le manque de personnel oblige le soignant à accumuler les heures de travail au risque d’accumuler les erreurs médicales. Le malaise est d’autant plus grave qu’il affecte tous les stades de la formation médicale, depuis l’étudiant en médecine jusqu’au professionnel aguerri : 27 % des futurs médecins seraient dépressifs et, parmi ceux-ci, 40 % nourriraient des idées suicidaires !

Ce triste constat révèle une autre carence : l’absence de formation concernant le bien-être. En effet, rares sont les temps consacrés à ce sujet pendant les longues années d’étude. Si le corps médical respirait la santé, sa tâche s’en trouverait considérablement allégée, car elle consisterait pour l’essentiel à enseigner les moyens de rester en forme tant physiquement que psychologiquement. La reconnaissance de cet état de fait nécessite une certaine humilité car cela revient à reconnaître la sagesse millénaire de certaines médecines traditionnelles, chinoise et ayurvédique notamment.

L. S. Rotenstein, M. A. Ramos, M. Torre, et coll. dans JAMA, décembre 2016 ?

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous