Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Intoxication alimentaire : nos remèdes naturels

Article paru dans le journal nº 25 Acheter ce numéro

Liée aussi bien à la prise d'aliments de fraîcheur ou de qualité douteuses qu'à un abus de fruits ou de mets glacés, elle désigne dans le langage courant une "petite" infection intestinale ou une "grosse" indigestion. Elle associe des troubles digestifs tels que nausées, vomissements, diarrhée, douleurs abdominales à de la fièvre. Elle évolue habituellement vers une guérison rapide sans séquelles mais une surveillance attentive s'impose chez les jeunes enfants, les personnes âgées ou celles dont l'immunité est défaillante.

Le plus souvent le corps répond à l'intoxication alimentaire par une diarrhée, qui succède à des douleurs abdominales prononcées, accompagnées de fièvre. Cette réaction est d'ailleurs souhaitable, et si elle ne se manifeste pas, il vaut mieux provoquer l'évacuation par des purgatifs, des lavements ou des laxatifs. Ceci afin d'éliminer toute substance toxique en vidant l'intestin.Une fois la purge complétée, faire un jeûne, que vous romperez par des potages en crème et des jus de carottes, pour soulager le foie. C'est le moment pour nettoyer votre organisme. Votre estomac devrait supporter la nourriture à partir du moment où la faim réapparaîtra.

Attention

  • si les symptômes surviennent après une consommation de champignons sauvages, d'aliments en conserve, de
  • fruits de mer, auxquels on peut ajouter
  • l'intolérance alimentaire (dyspepsie biliaire) aux oeufs, au lait, à l'arachide, au poisson, au chocolat, à la fraise qui provoquent  les mêmes signes.
  • si la diarrhée est abondante ou persistante
  • si vous notez des difficultés pour avaler, parler, respirer
  • si la fièvre est très élevée
  • si la soif est très intense
  • si les vomissements sont incessants
  • si vous constatez que très peu d'urine est émise
  • si apparaissent des signes de confusion mentale

Dans tous les cas, vous devez consulter sans tarder.

Conseils généraux

  • vous devez boire, de l'eau, des bouillons, beaucoup mais en petites quantités à la fois.
  • vous devez vous ré-alimenter très progressivement avec des aliments qui se digèrent facilement.
  • Par ailleurs, vous prendrez la précaution de toujours veiller à la fraîcheur de la viande que vous consommez, et à bien choisir les établissements où vous mangez. De même, rejetez résolument les boîtes de conserves ne serait-ce que légèrement bombées.
  • Plus les viandes sont travaillées, tansformées (saucisses, andouillettes, rillettes), plus elles sont facteur de risque, et notez que les viandes bouillies sont moins dangereuses que les viandes rôties, dont la température centrale n'excède pas 45°.

Oligothérapie

Le traitement de base comprend :

  • le Manganèse pour son action sur l'hyperréactivité des voies biliaires, la migraine éventuelle et les troubles psychiques apparentés à l'hyperréactivité,
  • le Phosphore dans les formes douloureuses, lève l'hypertonie du sphincter d'Oddi
  • le Soufre surtout en cas d'intolérance alimentaire, d'état allergique, de migraines, en alternance avec le Phosphore.

Homéopathie

Mettre 2 cuillerées à café de Teinture-Mère de Calendula dans un verre d'eau que vous avalerez

Puis prendre en alternance :

Padophyllum 7 CH et Arsenicum album 7 CH : 5 granules toutes les heures

  • Si coup de froid sur le ventre : Aconit 9 CH : 5 granules au rythme des selles
  • Excès alimentaire : Antimonium crudum 9 CH
  • Due à une frayeur : Gelsemium 9 CH
  • Due aux huîtres : Arsenicum album 9 CH et Lycopodium 9 CH et 1 dose de Parathyphoïdinum 9 CH
  • Due aux laitages : Magnesia muriatica 9 CH
  • Due aux glaces et crèmes glacées : Pulsatilla 9 CH
  • Due aux fruits : Veratrum album 9 CH
  • Selles particulièrement liquides, comme de l'eau : China 5 CH
  • En cas de douleurs importantes au ventre, ajouter 3 granules tous les quarts d'heure de : Colocynthis 5 CH (à espacer dès amélioration puis arrêter)
  • Si les diarrhées sont hyperacides et accompagnées de vomissements de bile, prendre : Iris versicolor 5 CH
  • Vous pouvez vous aider de China complexe Lehning n° 107 qui contient entre autres Arsenicum album 6 DH, Belladona 3 DH, Nux vomica 4 DH... Absorber 20 gouttes dans un peu d'eau trois fois par jour, en dehors des repas ; 10 gouttes trois fois par jour chez les enfants.

Intoxication alimentaire par les champignons

Aux symptômes décrits plus haut s'ajouteront des brûlures d'estomac, des sueurs et une soif intense. Consultez le médecin sans tarder et surtout sans attendre les signes suivants : la personne est abattue, elle semble perdre ses facultés mentales, et elle se refroidit... Il n'y a alors pas une seconde à perdre.

En attendant le médecin : boire de petites quantités d'eau salée glacée, à raison d'une cuillerée à café de sel (marin si possible), par verre d'eau.

Lactéol, médicament déjà ancien mais très fidèle, composé de lactobacilles, favorise un réensemencement et une stimulation de croissance de la flore intestinale, ce qui permet de diminuer la durée et la gravité de l'épisode infectieux.
Prendre 5 comprimés ou 3 ampoules par jour chez l'adulte, 3 comprimés ou 2 ampoules chez l'enfant pendant quelques jours.

Vous pouvez également recourir à Lactéol fort, plus concentré,  qui existe sous forme de gélules ou sachets : deux gélules deux fois par jour ou un sachet deux fois par jour (forme préférable chez l'enfant).

Phytothérapie

Alchemille, Caroube, Salicaire pour leur action antiseptique intestinale.

Procurez-vous chez votre pharmacien un flacon de 30 ml de l'une ou l'autre de ces teinture-mère  :

- l'Alchemille est astreingente, ce qui lui permet d'arrêter la diarrhée.

- le Caroubier , possède une action très complète sur le tube digestif. Il facilite le travail de l'estomac, soulage les douleurs abdominales, calme l'irritation du côlon.

- la Salicaire . son surnom d'"herbe à coliques" confirme son action sur les douleurs abdominales. Ses propriétés astringentes et anti-infectieuses la rendent en outre très efficace sur la diarrhée...

Huiles Essentielles

H.E. Ajowan                          1 goutte

H.E. Basilic exotique             3 gouttes

H.E. Cannelle de Chine (ec.)  1 goutte

H.E. Menthe poivrée             2 gouttes

H.V. Noisette                        3 gouttes

Mettre 2 gouttes du mélange sur 1/4 de morceau de sucre de canne à sucer ou dans une cuillerée à café d'huile d'olive 4 fois par jour et masser 8 gouttes du mélange sur le bas du ventre, 4 fois par jour jusqu'à amélioration complète.

Si vous êtes vraiment dans l'urgence, optez pour un mélange tout prêt que vous pourrez vous procurer en quelques jours (un pharmacien mettra parfois une ou deux semaines pour préparer le mélange ci-dessus). Un remède à large spectre est alternativ'aroma et dès réception, prenez 20 gouttes (1mL) à diluer avant chaque repas, dans un verre d'eau, une cuillère de miel ou un support neutre, 3 fois par jour. Un flacon = 5 jours.

 

Carnet d'adresse:

La Vie Naturelle: Alternativ’aroma

Les portes d'Antigone - Bat. B
71 place Vauban
34000 Montpellier
Tél. : 0 800 404 600
Site : www.la-vie-naturelle.com

 

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique intoxication alimentaire lactéol

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous