Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Covid-19 : azithromycine et zinc, un possible traitement ?

Article 100% numérique
  • Des médecins prennent en charge leurs patients avec les moyens du bord, et parfois une inventivité fertile.Des médecins prennent en charge leurs patients avec les moyens du bord, et parfois une inventivité fertile.

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, les essais cliniques d'ampleur se multiplient pour trouver des remèdes efficaces et sûrs. En attendant, des médecins prennent en charge leurs patients avec les moyens du bord, et parfois une inventivité fertile. Zoom sur un protocole testé pour l'instant avec succès par trois médecins généralistes.

Le 11 et 13 avril 2020, Le Républicain Lorrain et Le Parisien font état d’une nouvelle piste de traitement exploitée par plusieurs médecins généralistes, dont la base serait l’azithromycine, l'antibiotique à large spectre que le professeur Didier Raoult associe à l’hydroxychloroquine, la molécule de la discorde uniquement proposée en contexte hospitalier.

Azithromycine et zinc

On vous expliquait la semaine dernière l’implication probable du microbiote dans la pathogénèse du Covid-19. On y pointait notamment le rôle possible de certaines bactéries comme Prevotella, et l'intérêt de l'utilisation de l’antibiotique azithromycine et de hautes doses de probiotiques si l’infection au Covid-19 s’avérait être à la fois virale et bactérienne. L'expérience clinique de ces trois médecins qui revendiquent des résultats très encourageants sur plusieurs centaines de patients, semble confirmer cette piste.

Lire aussi Covid-19 : la piste du microbiote, vers un nouveau paradigme ?

Ces médecins ont également ajouté du zinc à leur protocole pour décupler les effets du médicament. Comme nous l'expliquions également il y a peu dans cet article, « La micronutrition et le Covid-19 », le zinc montre une activité antivirale directe en empêchant la reproduction du coronavirus, tout en modulant les réponses immunitaires du corps.

Il est important de noter que les patients ayant suivi le protocole alliant azithromycine et zinc n’ont pas pu être officiellement dépistés, les tests pour le Covid-19 n’étant réalisés aujourd'hui qu’en cas d’hospitalisation. Toutefois, l’un des trois médecins à l’origine de ce protocole a été testé positif au Covid-19 grâce à un test sérologique. Après auto-administration de ce traitement, le médecin affirme avoir observé une nette amélioration de son état de santé au bout de seulement trois jours. Cette observation concorde également avec les dires de leurs patients. Si les médecins restent prudents, il va sans dire que cette piste doit être creusée et testée plus amplement.



Source :


"Coronavirus : Trois médecins généralistes pensent avoir trouvé un possible remède", Le Parisien, le 13 avril 2020.

"Un médecin mosellan constate l’efficacité d’un protocole à base d’azithromycine", Le Républicain Lorrain, 11 avril 2020

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique zinc azithromycine coronavirus covid-19 covid

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous