Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Sound healers et chamans au Dieppe Kite Festival

Article paru dans le journal nº 39 Acheter ce numéro
Sound healers au Dieppe kite Festival

Ils partagent la même vision holistique de la santé. Guitariste, professeur de chant ou artiste cheyenne, tous pratiquent un art du son aux vertus harmonisantes et thérapeutiques. On les appelle les Sound healers. Ceux que notre reporter a rencontrés au Kite Festival de Dieppe (76) n’étaient pas là que pour le concours. Ils venaient vivre des rencontres d’âmes. Pour vous, nous les avons suivis sous un tipi…

Au bout de l’esplanade qui borde le front de mer, d’étranges accords venus du bout du monde résonnent et font écho à la sirène du Ferry qui arrive tout droit de Brighton. Sous un tipi orné d’une tête de loup, des musiciens pas comme les autres s’accordent autour d’une partition initiatique portée par l’étrange mélopée d’un long tuyau ressemblant au cor des Alpes.

Un instrument ancestral

« Nous avons fait connaissance au Kite Festival, explique Guido le Belge, guitariste professionnel et expert du didgeridoo, un instrument ancestral tout droit venu des terres ocres de l’Australie aborigène. J’ai commencé à jouer pour aider un concurrent à évacuer son stress et il n’en a pas fallu davantage pour que le vent porte mes notes aux oreilles de ceux qui devaient entendre… »

Sons harmonisants à l’hôpital

Professeur de chant traditionnel au Conservatoire de Rouen, Virginie l’a rejoint les mains encore pleines de colle à papier. Elle pratique les sons harmonisants au service de néonatalogie d’un grand hôpital de Seine-Maritime. Un milieu traditionnellement peu ouvert aux pratiques holistiques. « J’ai entendu le didgeridoo et je suis venue… »

Un bébé réagit très vite aux sons

« La musique est fonctionnelle, rappelle Virginie. Elle accompagne des rituels de passage, des fêtes, des deuils aussi. Elle agit sur l’humeur. Je m’en sers à l’hôpital depuis six ans. Je recherche les meilleures fréquences et les harmoniques qui vont apaiser les nouveaux nés ; en fonction de ce que je vois à l’écran sur leurs fonctions vitales, je peux suivre en temps réel l’effet de ma musique… La plupart du temps, le bébé réagit en quelques secondes ! »

Tout le monde peut le faire

Emerveillée par le pouvoir des sons sur la santé, notre musicienne holistique, qui pratique l’impro comme une voie  d’éveil, s’étonne que notre époque pressée et stressée ait oublié les vertus thérapeutiques du chant. « Tout le monde peut le faire : il suffit de respirer plus profondément et plus consciemment pour faire circuler l’énergie…

Respiration en boucle

Proche de la mantrathérapie, la respiration en boucle est un puissant accélérateur d’harmonisation : « Une pratique identique à celle du didgeridoo, cet instrument d’origine aborigène où le son continu provoque une élévation et conduit… ailleurs ! »

Accident de moto

Acquis à cette approche intégrative de la musique, qu’elle soit vocale ou instrumentale, Guido le guitariste cervoliste néerlandais avoue devoir son ouverture du cœur à un terrible accident : « Ce jour-là, le temps était sombre. L’orage menaçait. Je roulais à moto avec mon amie que j’ai fait descendre quand la pluie s’est mise à tomber… »

Traversé par la foudre

« Tout à coup, j’ai été foudroyé dans un violent éclair qui m’a traversé le corps de part en part ! (Il indique la marque de la chaîne qui a fondu sur lui ; sa peau brûlée en garde les stigmates indélébiles) »

Etat de choc… initiatique

« Projeté à dix mètres de la moto, je suis resté avachi dans l’herbe plus de quatre heures, un temps conscient mais parfaitement incapable de bouger. J’étais comme paralysé… » En fait, Guido me confiera qu’il ne sentait plus son corps, comme s’il l’avait quitté…

« Ça va changer ta vie »

Hospitalisé pendant deux mois, condamné à l’immobilité, il se remet avec peine de ce coup du sort qu’il pressent être un signe du destin. Notre rescapé reçoit un jour une étrange visite : « Tiens, lui lance cet ami medium, voilà un didgeridoo ; tu verras, cet instrument va changer ta vie… »

On guérit au fond de soi

Avait-il vu que les pouvoirs de guérison du cor des Aborigènes d’Australie pourraient le sortir d’affaire ? « Certes, le didgeridoo produit une musique qui guérit, mais c’est au plus profond de soi qu’on guérit ! » Remis sur pied, Guido a acquis une hypersensibilité qui l’a conduit à soulager la souffrance humaine avec son instrument.

Mélange d’énergies

Il ajoute : « La musique est venue à moi comme un langage non verbal universel : il permet des rencontres, jamais fortuites, favorise le mélange des énergies et conduit à l’émergence d’un ensemble supérieur global… »

Célébrer la mer

Element improbable du puzzle holistique révélé au détour d’une expo d’artistes inspirés par le vent, Eleina, une aquarelliste cheyenne descendante des Algonquins, nous rejoint en tenue traditionnelle ornée de perles pour célébrer la mer qui pousse une douce brise d’ouest vers le rivage :

La prédiction du fils défunt

« Je descends d’une grande famille de medecine men, me confie Eleina. Je vis seul avec l’un des mes fils ; son père nous a abandonnés. Un autre est mort et je l’ai vu ici cette nuit ; il m’a parlé d’une belle rencontre qui allait toucher beaucoup de monde pendant mon séjour ; comme toujours, la prédiction s’est réalisée… »

Elle sait qui peut entendre

Eleina ne cherche pas à convaincre. Comme ses aïeux, clle sait qui peut entendre ses mots. D’ailleurs, il s’en est fallu de peu pour que notre rencontre ne se fasse pas, à cause des écoliers attendus sous le tipi où avait été prévu l’échange musical pour une séance de lecture collective.

Chants sacrés indiens

Les animaux suspendus dans le ciel normand au bout d’une ficelle inspirent Eleina : « Les visions sont au centre de nos rituels… Nos chants sacrés et nos danses nous mettent en rapport avec les esprits des défunts et des ancêtres, ils nous guident et nous aident à guérir en inviquant Maheo… » (le Manitou des Cheyennes - ndlr).

Finalement, les instituteurs ont accepté que les enfants assistent à cette impro musicale qui fit dire à l’un d’eux : « Ça vibrait ici… » en mettant la main sur son coeur…

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Chamanisme sound healers

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous