Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Gare aux grigris vecteurs de cancer

Article paru dans le journal nº 32 Acheter ce numéro

La superstition est au cœur de l’être humain. Il préfère s’en remettre au pouvoir de différentes amulettes plutôt qu’à la sagesse. Au risque éventuel de s’exposer à des maux pires que ceux contre lesquels il cherche à se défendre. Ainsi, très récemment, la CRIIRAD (Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la RADioactivité) a découvert que certains pendentifs « énergétiques », vendus comme des moyens de conforter le bien-être par le biais de la délivrance d’ions négatifs, délivraient en réalité des produits dérivés de l’uranium 238 et du thorium 232 à des doses 100 à 10 000 fois supérieures à celles que les sols délivrent en moyenne.

CRIIRAD, décembre 2015.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique cancer CRIIRAD ions négatifs uranium 238 thorium 232

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous