Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Faites ce que je dis, pas ce que je fais

Article paru dans le journal nº 46 Acheter ce numéro

Deux professeurs de l’université publique des îles Baléares et trois de leurs proches collaborateurs ont été interpelés en début de mois pour avoir vendu une substance non homologuée et présentée comme un anticancéreux quasi miraculeux chez les patients présentant certaines caractéristiques bien précises. Le produit, qui n’avait pas l’autorisation de mise sur le marché, était distribué via une fondation à but non lucratif, ce qui a permis à leurs dirigeants d’empocher 600 000 euros.

Le Quotidien du médecin, avril 2017.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Sur le même sujet
Tags sur la même thématique Cancer Agence européenne des médicaments
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous