Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Handle, une nouvelle approche de l’autisme

Article paru dans le journal nº 70 Acheter ce numéro
  • Le clapping game consiste à applaudir avec ses deux mains pour stimuler les deux hémisphères du cerveau.Le clapping game consiste à applaudir avec ses deux mains pour stimuler les deux hémisphères du cerveau.

Au moins 1 % de la population mondiale, notamment les enfants, serait atteinte d’autisme. La méthode Handle ®, développée par l’américaine Judith Bluestone, propose d’intervenir en douceur sur la cause de ces troubles de développement cérébral en visant à restaurer ou améliorer les fonctions neurophysiologiques déficientes.

Judith Bluestone n’a pas été diagnostiquée autiste malgré les troubles du spectre dont elle souffrait. Une chance, selon elle, pour une Américaine née dans les années 1950. Elle a ainsi échappé à la seule réponse existant alors : le placement en institution. En grandissant, elle a appris à vivre avec son trouble. Elle est devenue chercheuse en neurosciences, spécialiste des troubles neurodéveloppementaux et des difficultés d’apprentissage.

En s’appuyant sur son expérience de vie et sur son travail en tant que scientifique, elle a développé une « approche holistique du neurodéveloppement et de l’efficacité de l’apprentissage » (la méthode Handle) pour agir sur ce trouble et faciliter la vie sociale des personnes autistes. Elle a ensuite éprouvée les bienfaits de cette thérapie sur de nombreuses personnes autistes avant de créer le Handle Institute en 1994 pour que sa méthode se développe plus largement. Élise Collignon De Beer, cofonda­trice de l’association Optim’­Autisme s’est formée à cette approche après l’avoir testée avec succès sur son fils.

Une démarche basée sur les neurosciences

La première séance est axée sur l’observation puisque, en se basant sur de nombreuses études en neurosciences, on sait désormais que les comportements d’un enfant donnent des informations sur son fonctionnement neurodéveloppemental. Le thérapeute doit trouver le lien entre les différents troubles que présente la personne (surdité, retard de langage, agitation, difficulté à regarder devant lui), notamment en parlant avec ses parents. Par exemple, si un enfant secoue ses mains près de son visage, c’est sans doute qu’il cherche à stimuler sa vision périphérique.

Une thérapie au quotidien

S’il s’agit dans un premier temps de dégager les axes de travail, la compréhension des troubles à travers une ...

Image description

Il vous reste encore 70% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 70, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Autisme autisme Handle
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous