Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Jacqueline Peker : les animaux sont aussi sensibles au stress

Article paru dans le journal nº 13 Acheter ce numéro
  • Jacqueline Peker : les animaux sont aussi sensibles au stress

Dans les villes comme dans les campagnes, les animaux sont sensibles aux changements climatiques, de rythme de vie et le plus souvent, au stress généré par leurs conditions de vie…et de mort.

Le respect d’une sensibilité

« Certains éleveurs mettent leurs animaux dehors en plein hiver sans les y préparer. Il existe certaines thérapeutiques, comme l’homéopathie, pour permettre une transition en douceur  » s’indigne Jacqueline Peker. Les humains ne pensent pas toujours à respecter les habitudes animalières. Lorsqu’on vient bousculer des bêtes d’élevages, sans respecter leur sensibilité, la production de lait (par exemple) diminue considérablement. Ces dernières déchargent également de l’adrénaline qui se retrouve ensuite dans nos assiettes. Il n’est plus à prouver que les viandes et les poissons d’origine biologique sont de bien meilleure qualité. « Je suis intimement persuadée que l’élevage bio est la solution. En tant que consommateur, nous avons la responsabilité de soutenir cette évolution. Il y a tout de même une manière plus respectueuse de faire de l’agriculture ! » dénonce Jacqueline avec colère.

Rendement à tout prix

Nous vivons au sein d’une société de la rentabilité. Depuis le 19 siècle, les industriels souhaitent augmenter la production de viande, sans même prendre en compte le bien-être et le respect des animaux. Aujourd’hui, les bêtes ne portent que des numéros d’identification, et ne sont plus du tout considérées.
« Il y a 30 ans, les éleveurs diffusaient de la musique dans les étables afin d’apaiser leurs animaux. On est loin de cette époque » témoigne Jacqueline Peker qui appelle de ses voeux une prise de conscience des consommateurs.

Quelques solutions contre le stress

Dans cette interview, Jacqueline Peker propose des solutions contre le stress des animaux. Ceux des élevages, ou bien ceux qui nous accompagnent. En homéopathie, la prise de Gelsemium en 9ch permet d’amener une tranquillité. Dans le cas où  l’animal est perturbé par le stress et se renferme sur lui-même, ce sera du Staphysagria. Pour des comportements paradoxaux, ce sera de l’Ignatia. En cas d’agressivité, donnez Aurum. Si l’animal refuse d’être touché, donnez de l’arnica. Faites appel à des ostéopathes, des acupuncteurs ou encore des magnétiseurs afin de permettre à vos animaux de se détendre et d’accepter plus facilement les changements.

Retrouvez les aventures de Jacqueline Peker sur son blog www.jacquelinepeker.com

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Animaux Stress animaux
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous