Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Des huiles essentielles pour mettre fin au rhume des foins

Article paru dans le journal nº 67 Acheter ce numéro
  • Allergies de saison : misez sur les huiles essentiellesAllergies de saison : misez sur les huiles essentielles

La saison des pollens a démarré. Comme chaque année à cette période, les pollens des arbres et de certaines plantes ruinent la vie des personnes allergiques, entre nez qui coule, toux, yeux qui piquent… Les huiles essentielles en application nasale, orale et cutanée aident à mettre fin à chacun des symptômes et à calmer le terrain.

Des huiles essentielles à inhaler

Après avoir dégagé le nez avec un sérum hypertonique à base d’eau de mer, mettre une à deux gouttes (avec le doigt, à la base de chaque narine) du mélange à parts égales des quatre huiles essentielles ci-dessous, à diluer à 2 % dans une base d’huile végétale (soit 1 ml du mélange d’huiles essentielles pour 50 ml d’huile végétale) :

  • HE de tanaisie annuelle ou camomille bleue (Tanacetum annuum),
  • HE de cabreuva (Myrocarpus fastigiatus),
  • HE d’encens d’Amazonie,
  • HE de géranium Bourbon.
L’HE de tanaisie annuelle contient du chamazulène, un inhibiteur du relargage d’histamine ; l’HE de cabreuva comprend du E-nérolidol, un inhibiteur de l’inflammation ; l’HE d’encens d’Amazonie, du terpinolène, un inhibiteur de la phase tardive de la réaction allergique ; et enfin l’HE de géranium Bourbon a une action astringente (sans effet vasoconstricteur), qui diminue la production des mucosités. Vous pouvez aussi faire le mélange dans un petit flacon spray et compter une pulvérisation par narine.

Posologie : trois fois par jour durant trois jours, puis deux fois par jour jusqu’à la fin de la semaine.

HE par voie cutanée au niveau des reins

Appliquer tôt le matin 10 gouttes d’huile essentielle de pin sylvestre diluées dans un peu d’huile végétale, en bas du dos au niveau des dernières côtes, en vis-à-vis de la zone surrénalienne. L’action de cette huile essentielle favorise la production de cortisol naturel par les glandes surrénales, à l’action anti-inflammatoire et immunosuppressive.

HE par voie orale

Prendre une à deux gouttes d’huile essentielle d’estragon par voie orale, sur de la mie de pain ou dans un peu d’huile végétale, trois fois par jour pendant la crise. Son action interne sera anti-allergique et antispasmodique, pour prévenir le phénomène de bronchoconstriction et faciliter la respiration.

Toutes ces HE certifiées bio sont disponibles sur le site www.pierrefranchomme-lab.com, ou par tél. au 09 62 56 08 54.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique rhume des foins allergie aromathérapie

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous