Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Quand le moindre fait déjà le pire…

Article paru dans le journal nº 30 Acheter ce numéro

Consommer ne serait-ce que quatre semaines de suite environ 1 300 Kcal/j sous forme de snacks suffit pour altérer profondément le métabolisme des glucides et des lipides et créer un terrain inflammatoire, premiers stigmates du syndrome métabolique dont on sait qu’il est très souvent annonciateur de diabète de type 2 (diabète gras) et de maladies cardiovasculaires.

A. F. M. Kardinaal, M. J. van Erk, et coll. dans The FASEB Journal,
novembre 2015.

Warning (2): Division by zero [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article_contenu.ctp, line 21]

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous