Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le purin d’ortie n’est plus un pesticide

Article paru dans le journal nº 16 Acheter ce numéro

Le purin d’ortie n’est plus un pesticide dont la préparation, la commercialisation et l’utilisation nécessite une autorisation. Depuis le vote, fin juillet, en deuxième lecture de la loi d’avenir agricole, les « préparations naturelles peu préoccupantes (PNPP) » font partie des « bio stimulants ». Ainsi, le purin d’ortie, mais aussi de prêle, les préparations à base d’argile, de vinaigre blanc, d’huile de neem... bénéficient désormais d’un régime simplifié pour leur préparation, commercialisation et utilisation. Ces préparations naturelles, issues de savoirs populaires ancestraux, auront dorénavant uniquement besoin d’un agrément délivré sur la base d’un dossier simplifié d’inscription sur une liste européenne spécifique, pour pouvoir être commercialisées légalement. Cet assouplissement législatif pourrait permettre aux PNPP de prendre une plus grande place dans l’arsenal des traitements agricoles et de faciliter la diminution de moitié, d’ici 2018, de l’usage des pesticides, ainsi que le prévoit le plan Ecophyto.


 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique pesticides purin d’ortie

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous