Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Des solutions pour faire la peau au psoriasis

Article paru dans le journal nº 73 Acheter ce numéro
  • Squames dermatologiquesSquames dermatologiques

Le psoriasis est une maladie héréditaire, non contagieuse, qui peut atteindre la peau mais aussi les muqueuses. Disgracieuse et invalidante, elle touche près de 3 % de la population et plus de la moitié des personnes atteintes ne suivent plus aucun traitement. Or, il existe une solution alternative, à la suite de la découverte de l’action de certains nutriments sur la maladie.

Le psoriasis est une maladie dans laquelle certaines cellules de ­l’organisme vont s’exciter et provoquer les lésions de la peau. Ainsi les ­kératinocytes (cellules de l’épiderme) et les lymphocytes (cellules de l’immunité), tout en conservant leur fonction initiale (c’est-à-dire non dégénératives) ont tendance à s’emballer. Des plaques squameuses apparaissent alors sur la peau, car les couches superficielles de l’épiderme s’accumulent. Leur croissance est trop rapide. Elles n’ont pas le temps de mûrir, tombent en lambeaux, laissant la base de l’épiderme à nu et bien souvent enflammé.

L’emballement des cellules

Certains croient encore que le psoriasis est une maladie auto-immune. Il s’agit là d’une simple croyance et non d’un fait. De même on accuse les lymphocytes de provoquer la maladie en communiquant leur excitation à la peau avec toute une cascade de réactions inflammatoires.

Ce n’est pas l’inflammation qui est la cause de la maladie, elle en est la ­conséquence. C’est le processus par lequel les cellules s’excitent et accélèrent leur fonctionnement qui crée l’inflammation. Tout se passe comme dans les phénomènes de frottements mécaniques qui engendrent un échauffement. Ceci explique pourquoi les traitements actuels ne peuvent venir à bout des poussées de psoriasis. Ces produits ne font qu’enrayer les crises en bloquant les processus physiologiques et rendent les patients dépendants de traitement souvent onéreux et non dénués d’effets secondaires graves. La cause réelle du psoriasis est encore inconnue. Tout ce que l’on sait, c’est que c’est une maladie héréditaire.

Plusieurs études font état aujourd’hui d’un lien entre une carence en phospholipides et le psoriasis. La dernière de ces études est récente : elle révèle qu’il existe bien dans le psoriasis une altération du métabolisme des lipides dans les lymphocytes. Une autre étude dans laquelle ont collaboré plusieurs services d’immunologie au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Australie évoque aussi un rapport entre la réactivité autonome des lymphocytes et ce déséquilibre des phospholipides.

Cette carence en phospholipides peut expliquer pourquoi les globules rouges ont du mal à se déformer, car ils perdent une partie de leur élasticité et de leur ­plasticité. Ils passent mal dans la microcirculation, car ils doivent pour cela se déformer et s’adapter au diamètre des vaisseaux. Or, comme le corps a besoin des globules rouges pour oxygéner la peau, il faut qu’il dilate les vaisseaux sanguins. Cette dilatation provoque les rougeurs que l’on observe sur les plaques de psoriasis. Elle est liée à un phénomène impliquant le système neurovégétatif. Ce système autonome dilate les vaisseaux chaque fois qu’il y a un manque ­d’oxygène quelque part et que davantage de sang doit affluer pour nourrir les cellules. Tout ceci explique pourquoi le psoriasis est amélioré par une certaine qualité de phospholipides. Et en particulier l’acétylcholine, un phospholipide qui intervient ...

Image description

Il vous reste encore 76% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 73, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous