Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Les risques du virus d'Epstein-Barr

Article paru dans le journal nº 59 Acheter ce numéro

La mononucléose infectieuse, répandue chez les amoureux – car l’agent pathogène se transmet par le baiser –, a longtemps été considérée comme une maladie bénigne, même si elle est responsable d’une fatigue intense pouvant durer jusqu’à six mois. On sait à présent que cet épisode signe le premier contact de l’organisme avec le virus d’Epstein-Barr, qui l’accompagnera ensuite toute sa vie (voir sur ce sujet notre dossier complet du mois de juillet-août 2018 sur l'impact santé des virus à bas bruit). L’autre mauvaise nouvelle, c’est que la primo-infection passe souvent inaperçue. La grande majorité de la population concernée est déjà contaminée à l’âge de 20 ans. Récemment, des chercheurs américains ont découvert – troisième mauvaise nouvelle – que le virus sécrète une protéine perturbant l’ADN, au point d’augmenter le risque de développer certaines ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 59, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous