Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Cachez ces décès
que nous ne saurions voir

Article paru dans le journal nº 27 Acheter ce numéro

Les laboratoires américains sont de vilains cachottiers. Au cours de la dernière décennie, ce sont plus de 40 000 décès liés à la prise des médicaments que les groupes pharmaceutiques n’ont pas déclarés en temps et en heure aux gendarmes américains du médicament (FDA). 40 000 décès, soit à peu près la population de Gap, de Compiègne ou de Bourg-en-Bresse. Les chercheurs ont relevé que les cas d’effets secondaires non prévus étaient les moins signalés, déplorant l’absence de sanction qui n’inciterait pas les labos à être plus transparents.
P. Ma, I Marinovic et coll, dans Jama International Medecine, juillet 2015.

Ces informations ne se substituent pas à une consultation médicale.
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes