Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

75 ans ? Ralentir sur l’Aspirine

Article paru dans le journal nº 48 Acheter ce numéro

L’aspirine est régulièrement prescrite à la suite d’un infarctus ou d’un AVC pour éviter la récidive. Se basant sur de nombreuses études, la médecine officielle fait valoir que les bénéfices observés ont été bien supérieurs aux effets indésirables enregistrés. Une équipe de chercheurs d’Oxford remet en question le bien-fondé de cette recommandation chez les personnes de 75 ans et plus. Son argumentation repose sur deux réalités : les études sur lesquelles les autorités de santé établissent la légitimité de leur positionnement ont été réalisées en grande majorité sur des personnes jeunes ; or, cette équipe a montré que le risque d’hémorragie digestive – donc de décès prématuré – est multiplié par 10 au-delà de 75 ans.

L. Li, O. C. Gerahty, Z. Mehta, et coll. dans The Lancet, juin 2017.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous