Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Fasciathérapie : relancer les processus d’autorégulation

Article paru dans le journal nº 54 Acheter ce numéro
  • La fasciathérapie repose sur l’existence d’un mouvement interne de vie dans le corps et les tissus, que certains gestes doux et lents peuvent relancer.La fasciathérapie repose sur l’existence d’un mouvement interne de vie dans le corps et les tissus, que certains gestes doux et lents peuvent relancer.

La fasciathérapie aide à remettre le corps dans son mouvement intérieur naturel en décrispant les fascias, ces membranes reliant tout l’organisme, notamment les muscles, les organes et les articulations. Cette méthode manuelle permet de soulager les troubles musculo-squelettiques et d’atténuer les effets du stress.

Longtemps classée parmi les pratiques suspectées de dérives sectaires par la MIVILUDES, la fasciathérapie vient, en décembre dernier et après plusieurs années de combat judiciaire, d’être réhabilitée et retirée du guide Santé et dérives sectaires édité par la mission interministérielle. Une victoire pour l’association Fascia France, qui estime que la méthode retrouve ainsi « la place qu’elle mérite parmi les approches non conventionnelles ».

Développée dans les années 1980 par Danis Bois, kinésithérapeute et ostéopathe français qui a fondé et dirigé le laboratoire de recherche en psychopédagogie perceptive CERAP, affilié à l’université Fernando Pessoa (Portugal), la fasciathérapie est aujourd’hui pratiquée par quelque 400 praticiens en France. Cette méthode manuelle, non invasive et indolore, vise, par des séries de pressions douces et lentes exercées sur le corps à travers les vêtements, à décrisper et « réguler » les fascias. Omniprésentes dans l’organisme, ces membranes plus ou moins fines unissent, enveloppent et compartimentent les structures du corps : organes, os, nerfs, veines, artères et muscles.

Parmi les fascias les plus connus figurent la dure-mère qui entoure le cerveau, le péricarde pour le cœur ou encore la plèvre pour les poumons. « Ces tissus conjonctifs faits de collagène gardent la trace des chocs, qu’ils soient physiques ou émotionnels. Ils comportent des capteurs proprioceptifs (sensibles à la position des différentes parties du corps) et intéroceptifs qui informent sur les états internes de la personne », explique Nadine Quéré, praticienne à Gentilly, formatrice en fasciathérapie depuis une trentaine d’années.

« Les fascias assemblent tout le corps, jusqu’au cœur des cellules et du cytosquelette, via des protéines transmembranaires. Ils fonctionnent comme un réseau de communication. Lorsqu’on imprime un mouvement lent sur un fascia, avec une pression ajustée à la demande non verbale exprimée par le corps du patient, cela peut aller jusqu’à solliciter l’ADN cellulaire », poursuit la praticienne.

Tonus et harmonie

L’objectif de la fasciathérapie est ainsi, en libérant les fascias immobilisés par des chocs, de soulager les articulations et même les os, qui peuvent aussi se crisper et engranger des tensions.

« Nous cherchons à remettre le corps dans son mouvement intérieur naturel, afin de lui permettre de retrouver son tonus, son harmonie, et ce à partir des informations qu’il nous donne. La fasciathérapie permet en quelque sorte de relancer les ressources naturelles d’autorégulation », ajoute Nadine Quéré. Notion clé de la fasciathérapie, le « mouvement intérieur » du corps implique que les fascias bougent de manière subtile et fine en permanence à l’intérieur de l’organisme. Un mouvement « oscillatoire » surprenant que Jean-Claude Guimberteau, chirurgien plasticien spécialisé en micro-chirurgie, a mis en évidence lors d’opérations grâce à des micro-caméras. Pour lui, les fascias forment « le lien ...

Image description

Il vous reste encore 52% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 54, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Médecines alternatives fascias Fasciathérapie
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous