Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Se protéger de l’irradiation

Article paru dans le journal nº 16 Acheter ce numéro
  • irradiationsirradiations

L’accident de Fukushima a démontré que nous n’étions pas à l’abri d’un accident nucléaire, mais sans attendre la catastrophe, il faut savoir que nous sommes régulièrement exposés à des irradiations, soit au travers d’examens médicaux (notamment les scanners qui sont maintenant devenus plus fréquents que les simples radiographies), soit au travers de l’alimentation. Comment se protéger activement.

En cas d’accident nucléaire, la solution officielle préconisée en préventif et en curatif est la plus mauvaise de toute la panoplie. Il s’agit de comprimés d’iode visant à doper la thyroïde, celle-ci jouant un rôle majeur dans l’élimination de la radio-activité au sein de l’organisme. Mais ce dopage thyroïdien aboutit surtout à épuiser la glande, tout en ayant par ailleurs des limites peu performantes.

Cette solution n’étant préconisée qu’en cas de catastrophe, la plupart d’entre nous ne s’inquiètent guère des dangers de l’irradiation. Pourtant, ce danger nucléaire est beaucoup plus proche de nous que nous ne le pensons. En effet, nous subissons les effets de l’irradiation nucléaire en cas d’accumulation de doses dus à certains examens médicaux (radiographies, scanner : 1 scanner = 100 radios) ; lors des séances de radiothérapie ; lorsque nous absorbons en quantité importante (et récurrente) des aliments ionisés (radioactivité gamma).

Voici les six remèdes que vous pouvez employer :

Le Miso

C’est du soja fermenté vendu en diététique sous forme de pots ou de petits pains sous plastique. Il se garde indéfiniment. Donc, à toujours avoir en réserve.

Son histoire remonte à la 2ème bombe atomique à Nagasaki où une clinique, dirigée par un médecin maître Zen, s’est trouvée en zone rouge. A savoir qu’avec ce type de bombe, on était selon l’endroit soit carbonisé, soit « ionisé », ce qui amenait une mort à petit feu par leucémie. Cette pathologie étant du type Yin, ce médecin pensait qu’il serait utile de donner quelque chose de très Yang aux malades. Toute la clinique fut donc mise au régime Miso et tout le monde fut sauvé. Voici maintenant plus de 15 ans que je fais passer l’information. Pour avoir plus de détails sur le miso, suivez ce lien.

  • Dissoudre 1 cuil. à café de Miso dans un bol d’eau chaude. On obtient une sorte de soupe de bouillon cube.
  • Prendre 4 soupes par jour.

Le chlorure de magnésium

Il est connu pour être un grand chélateur de la radioactivité. C’est aussi un produit très Yang (amer – salé).

Il peut être utilisé en externe pour les brûlures et en interne simultanément. Les doses maximales, selon le Dr. Delbet, sont de 40 ml toutes les 3 heures pour un adulte de 65 kg. Pour les enfants et les animaux, faire une règle de 3 pondérale.

Préparation : 1 sachet de 20 g (en pharmacie) dans 1 litre d’eau.

L’argile

L’argile est légèrement radioactive.

Dans les 12 théorèmes du Principe Unique du Tao, on trouve : « Le grand Yin attire le petit Yin et inversement ». Transcription : la petite radioactivité attire la grande ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 16, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
Ces informations ne se substituent pas à une consultation médicale.
Sur le même sujet
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes