Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Diabète de type 2 : à quel médicament se vouer ?

Article paru dans le journal nº 1 Acheter ce numéro

Après le retrait des thiazolidines (Avandia et Actos, pour risque d’insuffisance cardiaque, avec de plus, pour le second, risque de cancer de la vessie), c’est au tour de l’exénatide (Byetta) et de la sitagliptine (Januvia, Xelevia), deux analogues des incrétines, d’être fortement suspectés de faciliter le développement de pancréatites aiguës potentiellement mortelles ! Comme cette classe comprend d’autres molécules, la FDA américaine (l’équivalent de notre agence de sécurité du médicament) a décidé d’entreprendre une étude afin de déterminer si le risque de pancréatite, voire de cancer du pancréas, est un effet indésirable spécifique de ces deux produits ou un effet de toute la classe. Autres analogues des incrétines commercialisés en France : linagliptine (Trajenta), saxagliptine (Onglyza) et vidagliptine (Galvus).

FDA : 14 mars 2013. www.fda.gov/Drugs/DrugSafety/ucm343187.htm



 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Sur le même sujet
Tags sur la même thématique Diabète diabète
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous