Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Cet autre qui m’obsède. Comment éviter le piège du désir mimétique, de Jean-Michel Oughourlian, (éd. Albin Michel)

Article paru dans le journal nº 47 Acheter ce numéro
  • Dompter le singe en nous Jean-Michel Oughourlian, neuropsychiatre et psychologue, ancien collaborateur et ami de René Girard, le philosophe du mimétisme, nous livre ici les clés de ses recherches.Dompter le singe en nous Jean-Michel Oughourlian, neuropsychiatre et psychologue, ancien collaborateur et ami de René Girard, le philosophe du mimétisme, nous livre ici les clés de ses recherches.

Dompter le singe en nous Jean-Michel Oughourlian, neuropsychiatre et psychologue, ancien collaborateur et ami de René Girard, le philosophe du mimétisme, nous livre ici les clés de ses recherches. En effet, la faculté d’imitation, loin d’être un simple mécanisme psychologique, se révèle dans cet ouvrage facile d’accès, comme un mode fondamental de notre comportement. Au point que l’on retrouve dans notre cerveau des neurones spécialement dédiés à cette fin. L’auteur se propose donc d’examiner avec clarté les désirs fondamentaux qu’implique le mimétisme : désir de ressembler à l’autre ou aux autres, de les prendre pour modèles, mais aussi désir de les surpasser ou de nous confronter à eux pour être à notre tour reconnus. Sous un angle psychologique, ce livre est donc éclairant : il nous aide à saisir la part importante que prend l’imitation dans le développement de notre personnalité et dans le fonctionnement de notre société. Il permet aussi d’en comprendre certains dysfonctionnements, comme en témoigne le chapitre consacré au fanatisme djihadiste. On ne peut que louer l’auteur pour avoir approfondi le concept de mimétisme, en lui donnant une dimension scientifique et psychiatrique, et en le replaçant dans une perspective de libération de l’individu, de construction de la singularité. Donner chair et vie à des concepts simples, c’est un mérite rare. Mais l’exercice a ses limites. Car en fin de compte, le mimétisme girardien n’est jamais qu’une note en bas de page de la Phénoménologie de l’Esprit de Hegel, philosophe qui, il y a deux siècles déjà, nous révélait qu’il n’existe d’être que reconnu. À sa lecture, notre auteur y aurait sans doute gagné en profondeur. La construction de la singularité est un vaste labyrinthe où l’humanité joue son destin, pas seulement un jeu de miroirs entre une société et ses pulsions.

Cet autre qui m’obsède, comment éviter le piège du désir mimétique, de Jean-Michel Oughourlian, éd. Albin Michel, 155 p. 15 €

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous