Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Les animaux domestiques et sauvages ne participent pas en France à la transmission du Covid-19

Article 100% numérique
  • Nos animaux de compagnie ne jouent aucun rôle dans la propagation du SARS-CoV-2Nos animaux de compagnie ne jouent aucun rôle dans la propagation du SARS-CoV-2

L’Agence de veille sanitaire Anses vient de publier une étude confirmant que nos animaux de compagnie, tout comme les animaux sauvages, ne jouent aucun rôle épidémiologique dans le maintien et la propagation du SARS-CoV-2 sur le territoire français. Les gestes barrières avec les animaux en cas de virus sont toutefois vivement recommandés.

Dans sa publication du 18 novembre, l’Anses rapporte que nos animaux de compagnie ne transmettent pas le Covid-19 à l’homme en l’état actuel des données. En revanche, ils peuvent être réceptifs, c’est-à-dire héberger le virus dans leur organisme sans avoir forcément de symptômes. C’est le cas des notamment des chiens.

 

L’Anses souligne que : « très peu de chiens ont développé des signes cliniques en condition naturelle » malgré des contacts étroits avec des milliers de propriétaires infectés. Les lapins également sont réceptifs mais leur sensibilité au virus, c’est-à-dire l’expression de signes cliniques ou de lésions liés au Covid-19, reste à démontrer. Les chats, eux, sont à la fois réceptifs et sensibles au SARS-CoV-2 et peuvent se contaminer entre eux mais ils ne peuvent pas infecter une autre espèce. Même diagnostic pour les furets et hamsters ou encore les pumas, lions et tigres, captifs des zoos.

 

Pour les animaux d’élevage, poulets, dindes, canards, bovins et porcs, rien ne confirme pour le moment qu’ils soient touchés par ce virus. Il en va autrement pour les visons d’élevage qui, selon l’Anses, peuvent transmettre le coronavirus aux humains. Des cas d’infection relevés au Danemark ont conduit à l’abattage de millions de visons ces dernières semaines.

 

Pour en revenir aux animaux de compagnie, il appartient à chaque propriétaire d’agir avec responsabilité et bienveillance s’il est infecté par le Covid-19 : porter un masque et se laver les mains avant et après avoir prodigué les soins indispensables à son animal. Car si les animaux domestiques ne nous transmettent pas le virus, l’inverse est possible.

 

Sources :

- Communiqué Anses :

- Rapport complet Anses :

- "Mutation du coronavirus : 15 millions de viisons abattus au Danemark", Le Parisien, 5 novembre 2020.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique coronavirus covid-19 covid

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous