Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

L’hostilité et le cynisme mauvais pour le cœur

Article 100% numérique
  • Un état physiologique de tension qui peut nuire, avec le temps, au système cardiovasculaire.Un état physiologique de tension qui peut nuire, avec le temps, au système cardiovasculaire.

Point n’est besoin de trop se forcer, dans l’actuel climat de restrictions et de tensions sociales, pour céder au cynisme et à l’hostilité. Mauvaise pioche, pourtant, car ce mix de dispositions d’esprit ouvrirait la voie à un risque accru de maladies cardiovasculaires, selon une publication du journal Psychophysiology.

« L’hostilité cynique [ou hostilité cognitive] consiste en des croyances, pensées et attitudes négatives envers les motivations, les intentions et la fiabilité d’autres personnes », explique Alexandra T. Tyra, superviseuse de l’étude, doctorante en psychologie et neuroscience à la Baylor University (Waco, Texas).

Ce type de posture mentale serait dommageable à l’expression d’une réponse saine et adaptative aux épisodes de stress à court terme. Pour le vérifier, l’étude a confronté 196 participants à différents exercices engendrant un stress momentané, et mesuré le rythme cardiaque et la pression sanguine. Les auteurs ont constaté que le stress psychologique qu’incarne l’hostilité cynique – par opposition aux hostilités émotionnelle ou comportementale, plus neutres ‒ entretient un état physiologique de tension qui peut nuire, avec le temps, au système cardiovasculaire.

L’équipe de recherche illustre de la façon suivante la différence entre ces 3 types d’hostilité :

  • Hostilité émotionnelle : colère ou contrariété. Par exemple : « Les gens me déçoivent souvent ».

  • Hostilité comportementale : agression. Par exemple : « Je me réjouirais de battre cet escroc à son propre jeu ».

  • Hostilité cognitive : cynisme. Par exemple : « Je pense que la majorité des gens sont prêts à mentir pour aller de l’avant ».

Alexandra Tyra envisage des recherches ultérieures pour appréhender l’impact de l’hostilité cynique sur la longévité et selon quels mécanismes.

 

Source :

«Cynical hostility relates to a lack of habituation of the cardiovascular response to repeated acute stress », Psychophysiology, Septembre 2020.



 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Stress maladies cardiovasculaires

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous