Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Cosmétiques et crèmes solaires : gare à l’octocrylène !

Article 100% numérique
  • La dégradation de crèmes solaires et anti-âge potentiellement cancérigène. La dégradation de crèmes solaires et anti-âge potentiellement cancérigène.

L'octocrylène est un filtre de protection solaire qui entre dans la composition de nombreuses crèmes solaires, mais aussi de crèmes anti-âge. Il a été déjà mis sur la sellette en 2018 par des chercheurs de l’Observatoire océanologique de Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) en raison de ses effets destructeurs sur les coraux. La même équipe alerte aujourd’hui sur les dangers de ce composé chimique pour la santé humaine. L’octocrylène se dégrade avec le temps, se transformant alors en benzophénone. Ce composé classé parmi les perturbateurs endocriniens est potentiellement cancérigène, puisque chez l’animal les études montrent qu’il entraîne cancers du foie et lymphomes. Or la benzophénone est particulièrement bien absorbée par notre peau... Une raison de plus pour bannir l’octocrylène de tous vos cosmétiques. Lisez bien les étiquettes et ne gardez pas vos crèmes solaires d’une année sur l’autre...

Référence

Benzophenone Accumulates over Time from the Degradation of Octocrylene in Commercial Sunscreen Products. Chemical Research in Toxicology, Mars 2021.

Lire aussi Cosmétiques :
pas sans danger !

Lire aussi Les cosmétiques industriels : un danger pour la peau

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous