Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Les vétérans contre Alzheimer

Article paru dans le journal nº 101 Acheter ce numéro
  • Les personnes les plus sportives avaient en moyenne 33 % moins de risque de développer Alzheimer.Les personnes les plus sportives avaient en moyenne 33 % moins de risque de développer Alzheimer.

Des anciens combattants américains ont permis d’établir un lien entre santé physique et baisse du risque de développer la maladie d’Alzheimer. Des chercheurs ont en effet mené une étude sur près de 700 000 vétérans suivis en moyenne pendant neuf ans, ceux-ci ayant été répartis dans des groupes en fonction de leur forme physique. Les participants n’étaient pas atteints d’Alzheimer au début de l’étude. Il a été mis en avant que les personnes les plus sportives avaient en moyenne 33 % moins de risque de développer cette maladie que les membres du groupe le moins en forme. L’étude laissait apparaître une diminution des risques de la maladie d’Alzheimer à mesure que la forme physique s’améliorait. Les chercheurs espèrent pouvoir envisager une procédure qui pourrait être individualisée et permettre de prévenir cette pathologie.

E. Zamrini, Y. Cheng, P. Kokkinos et al., dans Science Daily, février 2022.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique sport santé physique activité physique Alzheimer 

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous