Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Maria-Elisa Hurtado-Graciet : Il ne faut pas négliger les causes émotionnelles des maladies

Article paru dans le journal nº 22 Acheter ce numéro
  • alternative-sante-maria-elisa-hurtado-gracietalternative-sante-maria-elisa-hurtado-graciet

EFT, TAT, Zensight, BSSF, Ho’oponopono, lâcher-prise… toutes ces techniques permettent de résoudre d’anciens traumatismes et de libérer les émotions. Pour Maria-Elisa Hurtado-Graciet, l’utilisation de ces disciplines permet souvent de soigner ou de faire régresser les maladies associées à ces traumatismes.

Alternative Santé Comment êtes-vous venue à vous intéresser à l’EFT ?

Maria-Elisa Hurtado Je traversais une période très difficile de ma vie et une amie m’a donné le manuel gratuit de Gary Craig (créateur de l’EFT). J’ai commencé à l’appliquer tout de suite sur toutes les émotions que j’avais, sur mes douleurs et sur tous les événements que je venais de vivre. C’est ainsi que l’EFT est devenu un outil me permettant de gérer au quotidien les épreuves et les changements que je devais surmonter.

Que signifie EFT et en quoi consiste cette méthode ?

EFT est l’acronyme des mots anglais emotional freedom technique qui signifient « technique de libération émotionnelle ». Grâce à des tapotements sur des points de méridiens d’acupuncture, pendant que nous nous concentrons sur le problème à traiter, nous rétablissons le courant énergétique corporel et libérons ainsi l’émotion négative qui était associée.

Quelles sont les indications psychiques et physiques de l’EFT ?

Gary Craig dit toujours : « Utilisez-le sur tout. » Les indications psychiques les plus courantes sont les peurs, les phobies, l’anxiété, les souvenirs traumatiques, les dépendances, les deuils. Mais l’EFT peut être utilisé aussi pour surmonter les difficultés scolaires ou professionnelles, la timidité et le manque de confiance en soi. En ce qui concerne les symptômes physiques, l’EFT aide à soulager les douleurs et contribue aussi à la guérison de maladies grâce à la libération des causes émotionnelles. J’ai vu ainsi disparaître des eczémas, vitiligos, problèmes digestifs, dépressions, fatigues chroniques, hépatites… Même si, en aucun cas, l’EFT ne remplace un traitement médical.

Vous utilisez aussi beaucoup la TAT. En quoi consiste cette technique ?

TAT signifie Tapas acupressure technique, en français : technique d’acupressure Tapas. Son inventeur est Tapas Fleming, qui pratiquait la médecine traditionnelle chinoise et qui a développé la TAT en 1993. La TAT consiste en la réalisation d’une pose bien précise des doigts des mains sur la figure et l’arrière de la tête, tout en se concentrant sur le problème à traiter. Cette pose méditative permet la stimulation de certains points et crée une connexion entre les cellules de la mémoire et la vision. Dans les deux techniques (EFT et TAT), on agit conjointement sur le système énergétique pendant qu’on se centre sur le problème à traiter. La différence est qu’avec la TAT, on agit de façon plus globale et avec l’EFT plus on est précis, mieux ça marche. Avec l’expérience on arrive à sentir quelle technique peut mieux fonctionner dans chaque situation, et les deux ont des résultats surprenants.

La TAT permettrait de traiter les allergies, même si on n’en connaît pas l’origine. Est-ce exact ?

Oui, en effet. La TAT est très efficace pour traiter les allergies. Quand une allergie se manifeste, notre système immunitaire est en alerte, et ceci peut être considéré comme un traumatisme non résolu. L’allergène fait partie du « lot d’informations » qui englobe le traumatisme, nous allons l’utiliser comme un pont, comme un lien pour guérir la vraie cause : le traumatisme. Une fois le traumatisme guéri, les symptômes allergiques diminueront et disparaîtront.

La TAT agit-il aussi sur d’autres indications psychiques et physiques ?

On peut considérer que, quand il y a un traumatisme, notre pensée s’est « gelée » d’une certaine façon, avec la TAT nous allons fluidifier cette pensée et la dissoudre. C’est ainsi que nous pouvons aussi utiliser cette technique pour changer nos croyances limitatives.

Nous pouvons aussi traiter les racines émotionnelles qui accompagnent toute maladie physique, ce qui va améliorer énormément le processus de guérison.

Conseillez-vous à chacun de réaliser des séances par lui-même ?

Oui, bien sûr ! L’objectif de ces techniques est de devenir autonome dans la gestion de notre santé émotionnelle et physique. Ce qui n’empêche pas que, si on a un traumatisme profond ou un problème plus compliqué à résoudre, on peut faire appel à un professionnel.

Vous pratiquez aussi le Zensight et le BSFF pouvez-nous nous expliquer ces autres techniques ?

Le Zensight (vision zen) a été créé en 2005 par Caroll Ann Rowland, psychothérapeute spécialisée dans le traitement des traumatismes psychologiques. C’est un procédé très doux, remarquablement efficace, et qui permet une approche globale des problèmes, sans devoir en énoncer précisément tous les aspects, et sans avoir besoin d’en connaître les causes. Avec Zensight Process nous parlons à notre inconscient de façon consciente et nous nous connectons à un « symbole guérissant » par la prononciation et la visualisation.

C’est un excellent moyen de vaincre les résistances et de nous connecter à notre propre énergie de guérison. En ce qui concerne le BSFF (Be Set Free Fast), Larry Nims, son créateur, le décrit comme un procédé énergétique extrêmement précis, qui permet de sortir la racine des émotions négatives et des croyances limitatives qui causent nos problèmes.

Au lieu de subir des « programmes automatiques » négatifs, nous allons recouvrer une liberté de comportement, de choix, de regard sur notre vie. Avec le BSFF, comme dans le Zensight, nous nous adressons à notre inconscient et le considérons comme notre « serviteur fidèle et loyal » pour nous aider à évacuer les barrières qui nous empêchent de développer tout notre potentiel.

L’EFT, la TAT, le Zensight et le BSFF font partie de ces nouvelles techniques appelées les « techniques psycho-énergétiques ». Pourquoi ce nom ?

Le mot est la traduction de la dénomination anglo-saxonne energy psychology. L’objectif de toutes ces techniques est de rétablir l’équilibre entre le corps et l’esprit en travaillant sur les blocages énergétiques et en même temps sur les causes émotionnelles.

Vous êtes aussi une spécialiste en Ho’oponopono, cette technique hawaïenne qui s’apparente davantage à une philosophie de la vie qu’à une méthode thérapeutique. Pouvez-vous nous la présenter brièvement ?

Ho’oponopono est un mot hawaïen qui signifie « corriger ce qui est erroné, rendre droit ». Cette philosophie de vie, comme vous dites avec raison, rejoint le principe des traditions mayas, où nous considérons l’autre comme notre miroir ou comme un autre moi (In lak’esh). Il s’agit ici de prendre conscience que nous sommes dirigés en permanence par des programmes inconscients (nos mémoires) qui nous empêchent d’intégrer notre véritable identité.

En acceptant d’avoir 100 % de responsabilité sur tout ce qui nous arrive dans la vie (attention, sans qu’il y ait culpabilité) et en libérant ces mémoires qui nous télécommandent, nous retrouvons une nouvelle dimension de nous-mêmes où le jugement et la souffrance ont été remplacés par la paix et l’amour. C’est un virage à 180 °, une véritable transformation de la conscience.

Vous organisez régulièrement des ateliers sur la méthode du lâcher-prise de Lester Levenston. En quoi consiste-t-elle ?

Cette méthode consiste à réapprendre notre capacité naturelle à laisser aller. Prendre conscience que nous ne sommes pas nos émotions, ni nos croyances et encore moins nos possessions. Qu’est-ce qui fait que nous nous accrochons et que nous avons du mal à lâcher prise ? « Est-ce que je préfère garder cette émotion, ou est-ce que je peux la laisser aller ? » Je n’ai pas besoin de comprendre comment je vais faire, je vais simplement ouvrir ma main pour observer cet objet en train de tomber. Intégrer le détachement dans notre vie, aucun attachement par rapport à une personne, une chose ou une attente quelconque, mais aussi aucune aversion ni jugement. Pour retrouver notre état naturel : l’amour.

Dans quels sens vont vos recherches actuellement ?

Tous mes projets vont dans la même direction qui est de faire connaître au plus grand nombre ces outils merveilleux. Il est très important que nous soyons de plus en plus autonomes et, pour cela, il existe aujourd’hui des outils de guérison, simples, efficaces et rapides qui peuvent être aisément utilisés par tous.

Concrètement, j’ai deux livres en préparation sur la façon d’appliquer dans le quotidien deux de ces techniques : l’EFT et l’Ho’oponopono.

Un dernier mot ?

Réveillez-vous, cultivez la « volonté de vivre » en commençant par prendre soin de votre santé dans tous les aspects de votre être. Prenez soin de vos pensées, libérez vos peurs et lâchez prise sur tout ce qui vous alourdit. Et, pour finir, ne cherchez pas à être aimé, aimez !

Aller plus loin :

Maria-Elisa Hurtado-Graciet est praticienne en psycho-énergétique et en PNL. Elle s’est intéressée d’abord au sens des maladies pour rechercher ensuite les outils simples et efficaces pour guérir et aider à évoluer. D’origine espagnole mais résidant en France, elle donne des stages et des conférences dans ces deux pays. Plus d'informations sur son site.


 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous