Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Rose et Gilles Gandy :
du sens à la maladie

Article paru dans le journal nº 5 Acheter ce numéro
  • Rose et Gilles Gandy : du sens à la maladie

ose et Gilles Gandy sont deux spécialistes de l’harmonisation globale de l’être. Selon eux : « la vie a un sens et son but est l’éveil des consciences. » Ils s’attachent à soigner l’humain, en le libérant d’un passé généalogique parfois lourd à porter.

La « médecine de l’habitat », ainsi que la géobiologie sont des approches de plus en plus répandues. « Notre concept d’harmonisation entre l’habitat et son habitant, utilise les lieux de vie comme un miroir. Il se distingue par le fait qu’il vise à harmoniser non seulement le lieu étudié, mais aussi ses occupants et il met en évidence le lien étroit qui existe entre l’Homme et son lieu de vie ou de travail » expliquent Rose et Gilles Gandy.
Dans leur approche, le lieu de vie est le reflet de nos dérèglements intérieurs. Pour soigner une personne d’une maladie, il est nécessaire de « soigner » également sa maison.
Différentes pistes
Il y a deux facteurs déclencheurs possibles à la maladie : interne et externe. La notion de terrain est très importante lorsqu’on évoque les causes de nos maux, mais elle n’est pas suffisante.
« Ce qui est intéressant, c’est de trouver la raison qui nous amène à tomber malade. La maladie est initiatique car on en ressort grandit et diffèrent », confie Rose Gandy. Ce qui paraît être une épreuve peut s’avérer être une possibilité d’évolution. Les causes peuvent être psycho-émotionnelles, énergétiques, généalogiques ou encore spirituelle, et se manifester par un symptôme physique.
Le décodage
De plus en plus d’auteurs commencent à remettre en question les notions de décodages biologiques. Car les personnes se focalisent sur cette technique, sans réfléchir en terme de solutions concrètes. Une personne peut prendre conscience qu’elle a une maladie sans pour autant savoir comment en guérir.
Quand les symptômes continue même après leur compréhension, il faut creuser plus loin. « On est alors obligé de creuser très loin, dans des couches beaucoup plus subtiles pour guérir la personne » précise Gilles Gandy. Souvent, la culpabilité empêche les gens de guérir. « Mourir et souffrir est une manière inconsciente pour racheter notre paradis. C’est une lutte sous jacente entre le bien et le mal. Les gens en font parfois une bénédiction. »

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Thérapies geobiologie
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous