Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Cholestérol, bout de gras et vache à lait

Article paru dans le journal nº 26 Acheter ce numéro
  • Cholestérol,  bout de gras et vache à lait

Le Dr Michel de Lorgeril, infatigable cardiologue et chercheur au CNRS à qui l’on doit le « french paradoxe » et les études sur le régime méditerranéen, revient non sans ironie sur une étude récente sur les statines. Une fois de plus, il trempe sa plume dans l’acide pour un éclairage expert en forme de coup de gueule.

Le spectacle qui nous a été donné ces derniers mois à propos des résultats d’une étude anticholestérol récemment dévoilés vaut la peine d’être un peu commenté. Cette étude, nommée Improve-it, nécessite quelques préambules pour mieux comprendre et apprécier l’agitation qu’elle a suscitée dans les milieux autorisés.

Rappel des faits

Fin 2013, des « experts » américains, soutenus fermement par les grandes agences du médicament américaines (on simplifie), annoncent que désormais, l’important n’est pas de diminuer le cholestérol pour protéger les cœurs et les artères, mais de prendre une statine, peu importe laquelle, et à bonnes doses.

Peu importe aussi le taux de cholestérol de départ (élevé ou non) et celui obtenu sous statine : vous devez prendre ce traitement. Selon ces experts, les données scientifiques justifiant d’avoir des cibles de cholestérol à atteindre ne sont pas solides. Pour décider des doses, ils se basent sur un calcul de risque cardiovasculaire où le cholestérol est un élément parmi d’autres (âge, sexe, tabac…) ; plus le risque calculé est élevé et plus les doses de statines à prescrire sont fortes. Chacun peut imaginer le nombre de circonstances absurdes où l’on pourrait se voir en prescrire une… Les anciens « experts » et défenseurs des cibles de cholestérol à atteindre, fort mécontents qu’on bouscule les dogmes, réagissent : selon eux, les cacluls utilisés par leurs confrères pour évaluer le risque ne reposeraient sur aucune base scientifique solide.

Avant tout, ne pas nuire

Bien peu de science dans les deux camps, à les entendre les uns et les autres ; ce en quoi nous sommes tout à fait d’accord. Ce pourrait être anecdotique, mais des dizaines de millions de patients se voient prescrire des médicaments toxiques sans aucune garantie – scientifique, selon les « experts » des deux bords – qu’ils en tirent un quelconque bénéfice ; et donc sans respect pour une éthique médicale basique (avant tout, ne pas nuire !) ou simplement le code de santé publique. Cette polémique un peu ridicule pourrait en fait cacher une autre question : l’important est-il de prendre une statine ou d’abaisser son cholestérol à un taux le plus faible possible ? Comme la statine fait chuter le cholestérol, on pourrait penser que cette question est secondaire. Elle ne l’est évidemment pas si vous souhaitez commercialiser rapidement des nouveaux traitements anticholestérol qui la remplaceraient !

Si vous êtes un ami des statines, tout nouveau médicament susceptible de s’y substituer (ou de les compléter) doit faire la preuve de son efficacité clinique (moins d’infarctus, d’AVC et surtout de décès cardiaques). Cela nécessite des études supplémentaires, donc du temps et de l’argent. Si vous êtes un des amis cibles de cholestérol, il suffit de démontrer que votre nouveau traitement le diminue, et vous pouvez espérer faire prévaloir cette simple propriété biologique pour obtenir sa mise sur le marché sans avoir à démontrer qu’il réduit le risque ...

Image description

Il vous reste encore 65% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 26, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
Ces informations ne se substituent pas à une consultation médicale.
Sur le même sujet
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes