Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Questions interdites

Article paru dans le journal nº 43 Acheter ce numéro
  • question interditequestion interdite

Dans le courant de l’automne, nous avons été contactés par l’équipe de la rubrique « Question conso » de l’émission « La quotidienne », sur France 5. Le thème était : « Médecines douces, comment ne pas se tromper ? ». Lors de notre entretien, j’ai eu droit à la question inévitable que se posent systématiquement les grands médias quand ils se penchent sur les médecines alternatives à celles recommandées par le Conseil de l’Ordre : « Pourquoi des gens vont-ils consulter ce genre de thérapeutes ? »

Depuis des décennies, cette question est systématiquement posée. Comme si rien ne pouvait justifier l’hérésie consistant à ne pas consulter un… médecin, et à lui préférer tout autre thérapeute. Alors, j’ai répondu que, même si je fréquente au quotidien les acteurs de ces thérapies si inquiétantes ou du moins intrigantes à leurs yeux, je ne suis pas en mesure de répondre à la place de mes lecteurs. La question, si intime, de guérir son corps, son esprit, quand ils sont meurtris par la maladie, ne peut être trahie par quiconque. Et surtout, il serait peut-être intéressant de s’interroger sur les motivations qui poussent des médecins à se convertir aux thérapies dites alternatives, complémentaires, douces, parallèles, etc. ...

Image description

Il vous reste encore 70% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 43, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous