Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Liberté chérie

Article paru dans le journal nº 34 Acheter ce numéro
  • Conseil constitutionnelConseil constitutionnel

Lorsque Jean-Louis Debré a quitté ses fonctions de président du Conseil constitutionnel, il en a justifié la nécessité et éclairé le rôle, en rappelant que cette institution défend les libertés fondamentales que doit assurer la République à l’égard de chaque citoyen.

Utilisant l’exemple de la laïcité, il a souligné que cette loi n’est pas un acquis mais un « conquis », un combat de chaque jour pour assurer la liberté dont peut jouir chaque citoyen, en l’occurrence celle de pratiquer son culte religieux, sans risquer des pressions, des brimades, des stigmatisations ou des violences. De la bouche de l’ancien président du Conseil constitutionnel, aucun secteur de la vie ne doit souffrir de l’absence de ces libertés fondamentales. Aucun.

Alors pourquoi la santé échappe-t-elle subtilement à cette obligation ? Car elle y échappe, entendons-nous bien. Notre médecine conventionnelle, certaine de détenir la vérité par la science, de pouvoir inclure ou rejeter les thérapies qui n’entrent pas dans sa grille de certification, convaincue d’avoir pour mission d’imposer cette vérité à tous pour le bien de tous, s’affranchit de tous types de contrôles autres que ceux liés à la santé. Chasse gardée, espace cloisonné, parole « profane » écartée, puissance financière, tous les ingrédients sont réunis pour qu’un microcosme, un entre-soi, devienne un État dans l’État.

Et nous le savons bien. Malheur à celle ou celui qui en appellerait à cette liberté que la République doit assurer à chaque citoyen, celui du choix, par exemple. Du choix des traitements, des thérapies, de la vaccination. Timidement ou non reconnues, largement méprisées et raillées, les médecines complémentaires sont les parents pauvres d’une médecine qui a à peine plus de 150 ans (face aux 3 000 ans de la médecine traditionnelle chinoise, ça pèse pas ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 34, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous