Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Champis hallucinogènes ? Non, radioactifs

Article paru dans le journal nº 43 Acheter ce numéro

Trente ans après Tchernobyl (et son nuage, qui n’aurait pas traversé la frontière allemande), sur 38 échantillons de champignons prélevés en Rhône-Alpes, 36 contiennent du césium 137 (issu de l’explosion de la centrale nucléaire). Toutefois, et c’est tout de même la bonne nouvelle, au bout de trente ans, aucun de ces champignons ne présente de danger, puisque la dose de césium ne dépasse pas la norme en vigueur. Le risque de développer un cancer en consommant occasionnellement ces champignons est minime.

60 millions de consommateurs, n° 522.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Radioactivité cancer champignons Tchernobyl
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous