Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

La santé
n'a pas de prix ?
Si, si !

Article paru dans le journal nº 35 Acheter ce numéro

Notice (8): Undefined offset: -1 [CORE/plugins/plugin_as/views/helpers/articles.php, line 35]
Je reçois de temps en temps des messages vengeurs de lecteurs et lectrices qui s'indignent de constater que les remèdes naturels sont si coûteux, que les aliments bio sont si chers et que la cosmétique naturelle est hors de prix. Je comprends cette réaction car nous avons été nourris, depuis des années, à la médecine gratuite, remboursée par la Sécu. Nous avons été habitués à acheter un poulet à 4 euros et nous pensons que seules les grandes marques de cosmétiques sont autorisées à pratiquer des prix élevés.
Je réponds en général qu'il faut cesser de penser que les produits sains nous sont offerts gratuitement par la nature. Il y a sans doute eu une époque où l'homme vivait de la cueillette, mais il fallait déjà, en ce temps-là, marcher longuement pour se procurer ce dont on avait besoin, et il fallait savoir où chercher. Quand on devait concocter un remède, c'était au sorcier ou au chamane qu'on s'adressait, cela ne se faisait pas tout seul.
Depuis cette époque, la nature est de plus en plus chiche, les remèdes naturels et les aliments sains de plus en plus difficiles à obtenir. La nature dans sa parfaite simplicité n'existe plus qu'aux confins de nos territoires, elle se cache.
Demandez maintenant à un jardinier s'il pense que les légumes de son potager n'ont aucune valeur. Demandez-lui combien d'heures de travail il y a consacrées. Tout cela n'est pas gratuit, malgré la vision idyllique que nous en avons.
Quant à imaginer que l'extrait de pépin de pamplemousse ne nécessite aucune "valeur ajoutée", c'est de la naïveté. Il y a quelques semaines, rappelez-vous, je vous ai proposé de faire vous-même votre remède à base de feuilles d'olivier. Cette semaine, je vous propose de récolter le labdanum. Cela paraît simple, mais faites-le, et vous m'en direz des nouvelles...
Pour l'information, c'est pareil. L'arrivée d'internet nous laisse penser que tout est gratuit. Ne croyez pas cela. Quand c'est gratuit, c'est payant quand même. Il y a par exemple de la publicité sur le site alternativesante.fr, que vous pouvez faire disparaître en vous inscrivant simplement à la newsletter ou en vous abonnant. Bref, en disant qui vous êtes et en montrant votre intérêt. Mais certains se plaignent quand même... On ne peut pas avoir le beurre, etc. On ne peut pas exiger de la bonne info et refuser de faire un quelconque effort pour en bénéficier...
Pour en revenir aux remèdes naturels, si l'on veut qu'ils soient à la hauteur de leurs concurrents synthétiques, il faut y mettre le prix. Acheter la matière première, parfois à des milliers de kilomètres, et la transformer afin de révéler tout son potentiel ne peut pas relever de la seule abnégation des individus qui en ont fait leur métier.
Alors oui, c'est cher, et même parfois très cher, mais le jour où vous découvrirez quel est le prix réel de la santé officielle, vous changerez d'avis. Le jour où vous saurez vraiment ce qu'on a fait manger au poulet vendu 4 euros et comment il est élevé, vous réviserez votre jugement sur le prix du poulet bio, et le jour où vous comprendrez ce qu'il y a vraiment dans les produits cosmétiques qu'on vous vend à prix d'or, vous vous direz que l'émulsion faite à la main n'est pas si chère que ça.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous