Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Polype nasal : rien ne le soigne, sauf ça

Article paru dans le journal nº 31 Acheter ce numéro
  • ploype-nasal-alternativesante.frploype-nasal-alternativesante.fr

Appelé plus précisément la polypose nasale car formée en général de plusieurs formations polypoïde, cette maladie est très invalidante car à l’origine de perte d’odorat et surtout d’obstruction nasale avec gêne respiratoire. C’est une réaction de la muqueuse qui tapisse les fosses nasales et parfois même les  sinus. Elle fait suite à de multiples irritations soit allergiques, infectieuses - virales ou bactériennes ou à des agressions par des vapeurs toxiques (environnement, gaz échappement, microparticules, médicamenteuses...). La muqueuse a alors tendance à s’épaissir en s’enflammant, puis à devenir turgescente et à former des excroissances muqueuses : ce sont les polypes.

Attention aux traitements allopathique
s du polype nasal

Il y a peu de traitements allopathiques vraiment efficaces sinon des soins symptomatiques anti-inflammatoires. Le problème c’est que les dits anti-inflammatoires inhalés ou pulvérisés dans le nez peuvent avoir des effets secondaires ; que ce soient les corticoïdes ou les autres produits chimiques connus pour déboucher le nez.

Le fait que ces produits soient contre-indiqués en cas de risque d’accident vasculaire cérébral devrait faire réfléchir ceux qui les utilisent. Le sommet des fausses nasales est très proche du plancher du cerveau et des centres neurovégétatifs et hormonaux majeurs que sont l’hypophyse et l’hypothalamus, eux-mêmes très sensibles aux corticoïdes.

Il est donc préférable de choisir d’autres moyens. La chirurgie des polypes est parfois nécessaire quand  l’obstruction est totale mais elle ne traite pas la cause et ne garantit donc pas la récidive.

En soins naturels il existe des méthodes simples.

Un protocole naturel

Pour commencer, le nettoyage nasal :

Il faut commencer par faire 2 fois par jour un lavage nasal avec de l’eau minérale tiède (que vous aurez pris soin de faire bouillir pendant 3 minutes.

Elle se conserve dans le récipient qui a bouilli pendant 2 à 3 jours). Il faut ensuite y ajouter  de la fleur de sel (sel marin) en augmentant la concentration peu à peu jusqu’à obtenir une eau au goût salé. Mais pas trop salé pour ne pas irriter.

Ne pas dépasser une cuillère à café rase par verre d’eau.

Faire un lavage nasal avec une pipette (type compte-goutte) en gardant la tête droite, sans la pencher en arrière et tout en entonnant le son KE. Aussi bizarre que cela puisse paraitre ce son ouvre les sinus. Il faut ensuite fermer les narines et secouer un peu la tête pour faire circuler le liquide. Après cela il faut inhaler 1 à 2 gouttes sur un mouchoir d’huile essentielle de menthe poivrée. Cette essence a un effet vasoconstricteur.

Parallèlement, détoxiquer :

Parallèlement faites une cure de soufre (soit avec le MSM, ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 31, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
Ces informations ne se substituent pas à une consultation médicale.
Tags sur la même thématique Polype soufre polypes Corticoïdes polypose
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes