Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

La liste noire
des bavures pharmaceutiques

Article paru dans le journal nº 14 Acheter ce numéro
  • une médecine du diableune médecine du diable

Selon le Docteur Donatini, 70 à 80% des médicaments utilisés sur le marché n’ont fait l’objet d’aucune étude valable et auraient obtenu des certificats de complaisance. Voici un court extrait du tableau noir des grandes bavures pharmaceutiques résultant de ce simulacre d’homologation officielle nommée AMM :

Thalidomide et Lénotan, sont responsables de la naissance de milliers d’enfants phocomèles.

Isoprénaline causa la mort de 3500 personnes.

Paracétamol a causé des maladies hépatiques mortelles (1.500 personnes ont été hospitalisées rien qu’en 1971 en Angleterre).

Indalpine (anti-dépresseur) génère l’agranulocytose (destruction) des cellules sanguines.

Fluvisco (pour l’artérite des jambes) fut responsable de nombreuses hépatites graves.

Vectren (anti-inflammatoire) génère des syndromes de Lyell et la maladie de Stevens-Johnson.

Dupéran (antalgique) causa de nombreuses formes sévères d’atteintes hépatiques.

Tendéril (anti-inflammatoire) fut responsable de milliers de décès à travers le monde sur 20 ans de commercialisation.

Aspirine a entraîné chez beaucoup d’enfants le syndrome de Reye (mortel).

Accutane a déclenché de nombreuses malformations foetales (+ de 1.300 bébés aux USA).

Une enquête publiée dans la revue américaine JAMA a révélé que 20% des résultats d’études cliniques de nouveaux médicaments ne sont pas publiés, et que86% des études mises au placard affichent une conclusion défavorable sur l’efficacité du remède

Halcion (tranquillisant) retiré du marché pour états de confusion mentale graves.

Barnétil (médicament psychiatrique pour maniaco-dépressifs)a entraîné des troubles mortels du rythme cardiaque.

Carbamazépine (maladies psychiatriques) a entraîné de nombreuses malformations foetales.

Cimétidine (ulcère de l’estomac) a été retiré pour lésions hépatiques graves.

Glifanan (antalgique) interdit pour accidents allergiques graves, voire mortels (oedèmes de Quincke, chocs anaphyllactiques).

Soriatane (psoriasis, troubles de kératinisation) présente des effets tératogènes (cancérogènes) avérés.

Tamoxifène médicament anti-cancer aggravait le risque et le cancer en cours….

Orabilex causait des détériorations fatales des reins.

Métaqualone a entraîné la folie de milliers d’êtres humains et 366 morts par suicides et homicides.

Chloranphénicol a provoqué de nombreuses altérations mortelles du sang par destruction de la moelle osseuse, des anémies graves et des collapsus cardiovasculaires.

Isoproténérol Spray a provoqué la mort de 3.500 asthmatiques dans le monde.

Phenphormin (diabète) prescrit pendant 18 ans, a été responsable de près de 1.000 morts par an.

Primodos, Amenorone fort et Bendectin, ont renouvelé la tragédie de la Thalidomide Maxiton et Préludine(amphétamines excitantes du système nerveux central et coupe-faim) ont provoqué des troubles cardiaques et nerveux graves (crises de folie).

Phénacétine (analgésique) présent dans plus de 200 médicaments, a été accusé de blocages, destructions et tumeurs rénales.

Amydopyrine (antalgique) a provoqué de nombreux accidents sanguins mortels (agranulocytose).

Phénindione (anti-coagulant) a été accusé d’atteintes rénales, hépatiques et sanguines graves et de pancréatites aiguës.

Méthotrexate (leucémie, psoriasis et polyarthrite PCE) a provoqué des entérites ...

Image description

Il vous reste encore 64% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 14, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous