Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

La faute aux ancêtres

Article paru dans le journal nº 33 Acheter ce numéro

On sait depuis 2010 qu’entre 1 et 4 % du capital génétique des populations d’origine eurasienne provient de l’homme de Néandertal. Aujourd’hui, grâce à une étude comparant le génome de 28 000 adultes de race européenne à celui de notre ancêtre, un lien a pu être établi entre certaines caractéristiques de l’ADN néandertalien et un large éventail de pathologies dont l’homme moderne occidental est régulièrement affecté : dépression, dépendance à la nicotine et hyper-coagulation, entre autres.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Dépression Nicotine addictions hyper-coagulation

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous