Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Souriez, vous êtes fliqués

Article paru dans le journal nº 37 Acheter ce numéro

Une étude révèle que 78 % des Français sont prêts à partager leurs données personnelles physiques et de santé avec leur médecin. Jusqu’ici, rien de grave, me direz-vous. Sauf que les données en questions sont celles collectées par des objets connectés (montre, bracelet, système de surveillance…). Deuxième point, cette étude a été financée par Assu 2000, grosse enseigne d’assurance. Donc, en récapitulant, les données que les Français (dont l’étude dit qu’il serait un tiers à posséder un objet connecté) sont prêts à partager avec leur médecin (et leur seul médecin, soyons d’accord), sont collectées sur internet, tombant dans le Big Data géré par Google, qui, ensuite, peut les revendre à des assurances, qui elles-mêmes financent des études sur lesdites données, approuvant des deux mains que les Français soient prêts à les partager. Et pour cause. Quand on sait que les assurances font du lobbying auprès des gouvernements pour un jour se substituer à la Sécurité sociale…

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous