Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Les plus jeunes avancent masqués… ou pas

Article paru dans le journal nº 97 Acheter ce numéro
  • Masquer la bouche pourrait en effet limiter les capacités à percevoir les variations de prononciation.Masquer la bouche pourrait en effet limiter les capacités à percevoir les variations de prononciation.

Selon une soixantaine d’orthophonistes, les dangers potentiels du port du masque chez les enfants doivent être étudiés et le principe de précaution doit primer. Signataires d’une tribune dans Le Figaro, ils s’inquiètent des difficultés éventuelles suscitées chez les plus petits. Masquer la bouche pourrait en effet limiter les capacités à percevoir les variations de prononciation et donc compliquer l’instruction du langage, mais aussi de la lecture et de l’écriture. Le masque pourrait également avoir un impact sur les relations entre enfants, rendant la perception des émotions d’autrui parcellaire, avec les risques de troubles du comportement que cela implique. Certains effets sur la santé, comme l’abandon du port des lunettes à cause de la buée, sont aussi constatés. La société française de pédiatrie a, de son côté, déjà émis un avis défavorable au port du masque à l’école.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous