Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le ministère des bras cassés (Marc Payet)

Article paru dans le journal nº 101 Acheter ce numéro
  • Le ministère des bras cassés, de Marc Payet, éd. Albin MichelLe ministère des bras cassés, de Marc Payet, éd. Albin Michel

Le journaliste d’investigation Marc Payet a souhaité nous plonger dans les coulisses de l’exécutif au pire de la crise du Covid-19. Finalement assez indulgent sur le fond avec les plus hautes sphères de l’État, le récit n’en est pas moins très détaillé et argumenté en ce qui concerne les lourdeurs administratives du ministère de la Santé et de ses agences, qui se sont révélées pénalisantes pour la gestion de la crise. L’auteur a enrichi son enquête de nombreux entretiens et témoignages d’acteurs clés racontant de l’intérieur ce qu’ils ont vu. L’ancien directeur de l’ARS Grand-Est, Christophe Lannelongue, évoque ainsi une scène surréaliste, le 6 avril 2020, où un Airbus médicalisé qui devait évacuer des malades en réanimation vers la République tchèque a été stoppé in extremis sur le tarmac suite à une divergence de vues avec la cellule de crise du ministère de la Santé ! De son côté, la maire de Rennes, Nathalie Appéré, livre avec émotion son incroyable récit où elle proposait de donner des dizaines de milliers de masques à l’ARS Bretagne… qui n’en voulait pas. Au motif que " cela aurait créé des inégalités d’accès sur le territoire ". Quant à l’administration Santé publique France, l’auteur révèle qu’elle aurait provoqué la colère au sommet de l’État en n’étant pas capable de fournir l’état précis de son fameux stock de masques, l’évaluant une semaine à 800 millions d’unités, la suivante à 200 millions, la troisième à 500 millions… Le ministère de la Santé, alors affublé du surnom de " ministère des bras cassés ", aurait la réputation d’être " très bon en temps de paix mais pas en temps de guerre ". Le récit témoigne donc de tensions au sein de ce ministère mais également entre plusieurs ministères. L’Élysée a, pour sa part, déjà laissé entendre qu’une réforme de ce " mille-feuille " administratif était envisagée. Reste à espérer que ces mesures de simplification ne mettront pas en péril l’accès aux soins pour tous.

Le ministère des bras cassés, de Marc Payet, éd. Albin Michel, 208 p., 18,90 €.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous