Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Mammographie : peser le bénéfice-risque

Article paru dans le journal nº 22 Acheter ce numéro

Le magazine Prescrire éclaire sur les risques de sur-diagnostics de cancer du sein durant les mammographies de dépistage en apportant des chiffres éloquents qui donnent à réfléchir. Sur 1000 femmes qui participent à un dépistage du cancer du sein entre 50 et 70 ans (soit 11 contrôles par femme), environ 75 cancers du sein seront découverts grâce à ce dépistage tandis que 15 autres le seront en dehors de ce circuit. Au final quelques femmes subiront un traitement moins lourd grâce à ce dépistage et entre 0 et 6 éviteront la mort. Mais et c’est là que le bât blesse : « au moins 19 femmes sont étiquetées, malades du cancer et exposées inutilement aux effets indésirables des traitements d’un cancer (chirurgie du sein, radiothérapie, hormonothérapie, chimiothérapie), alors que leur cancer serait resté asymptomatique en l’absence de dépistage » alerte le journal.

Prescrire, février 2015


 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique cancer du sein dépistage mammographie

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous