Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Épidémie de cancers… ou de surdiagnostics ?

Article paru dans le journal nº 40 Acheter ce numéro
  • Épidémie de cancers… ou de surdiagnostics ?Épidémie de cancers… ou de surdiagnostics ?

Pourquoi y a-t-il tant de cancers diagnostiqués ces dernières années ? Ces cancers débutants sont-ils le signe d’une véritable épidémie ou sommes-nous en présence d’une épidémie de surdignostics et donc, de surtraitements ? Des études récentes montrent en effet que trois types de cancers sont surdiagnostiqués : sein, prostate et thyroïde.

Certains auteurs affirment que près de 10 % des cancers du sein diagnostiqués par mammographie n’auraient pas dû l’être durant la vie de la patiente et n’auraient pas évolué vers des formes graves. Bien entendu, le fait de faire un diagnostic et de proposer un traitement ne va pas modifier le bénéfice que l’on tire du dépistage. Mais des études très sérieuses au Canada et en Suisse avaient déjà prouvé que le dépistage par la mammographie n’était pas plus efficace que la simple palpation des seins.

Pour la thyroïde, c’est encore pire : d’après une étude du Centre international de la recherche sur le cancer, « près de 470 000 femmes et 90 000 hommes auraient fait l’objet d’un surdiagnostic du cancer de la thyroïde en vingt ans dans douze pays développés ». Ce surdiagnostic serait évalué entre 70 et 80 %, en ...

Image description

Il vous reste encore 70% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 40, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous