Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Vaccin contre la rougeole : faut-il sonner le tocsin ?

Article paru dans le journal nº 67 Acheter ce numéro
  • Vaccin contre la rougeole : faut-il sonner le tocsin ?

Depuis début janvier, des alertes aux épidémies de rougeole arrivent de tous côtés. Les familles qui ne vaccinent pas les enfants sont particulièrement montrées du doigt. À lire ou entendre les médias, on croirait qu’un fléau menace la planète, que les coupables sont évidents (les non-vaccinés) et la solution, toute trouvée (augmenter la couverture vaccinale). Mais les choses sont-elles si simples ?

« Les cas de rougeole ont bondi de 300 % dans le monde au premier trimestre 2019 », titrait Lemonde.fr le 15 avril, reprenant les chiffres d’un rapport de l’Organisation mondiale de la Santé. « État d’urgence dans une banlieue new-yorkaise, flambée des cas en Ukraine, épidémie meurtrière à Madagascar... Maladie évitable, mais potentiellement mortelle, la rougeole resurgit un peu partout dans le monde, à cause d’une défiance envers les vaccins ou d’un mauvais accès aux soins », écrit l’AFP dès le 28 mars.

En France, ces dernières semaines, 16 élèves de l’école privée Saint-Anne, à Saint-Tropez, ont contracté la rougeole, un établissement où beaucoup d’enfants ne sont pas vaccinés, a révélé Franceinfo.fr le 15 avril. Quant au site du Journal du dimanche, il relate le 22 avril la contamination de cinq enfants d’une crèche municipale de Montreuil (Seine–Saint-Denis), dont l’un s’en est sorti de peu (« Rougeole : frappé par le virus, un enfant frôle la mort »).

À New York, le maire Bill de Blasio a décrété le 10 avril un état d’urgence sanitaire dans plusieurs quartiers de la ville, après la survenue de 329 cas de rougeole depuis le mois d’octobre 2018. La majorité est des enfants appartenant à la communauté juive ultra-orthodoxe de Brooklyn qui refuse la vaccination. Le maire a menacé les parents qui ne vaccineraient pas de poursuites pénales et d’une amende de 1 000 dollars.

Des chiffres à reconsidérer

Devant ce flot d’informations alarmistes, difficile de débattre de la vaccination sans être pris pour un anti-vaccin. Tout argument critique est aussitôt considéré comme un fake. Pourtant, si l’on prend un peu de recul, un certain nombre de faits apportent d’importantes nuances, voire des objections aux informations qui circulent dans la presse. Les imprécisions y sont légion – qu’il s’agisse du nombre de cas, de l’âge des patients, de leur santé préalable et du fait qu’ils aient été vaccinés ou non.

Par exemple, il est généralement fait état des « cas déclarés » (sur la base d’un diagnostic clinique), qui ne seront pas tous des « cas confirmés » (par une analyse en laboratoire) – ces derniers chiffres étant, eux, rarement repris par la presse. Or, outre le fait qu’il peut y avoir une confusion avec une autre maladie, il existe parmi les cas déclarés de rougeole une part conséquente de réactions au vaccin lui-même (73 des 194 « cas de rougeole » en Californie en 2015, par exemple). Et les « mésestimations » sont rarement publicisées par la suite1

En réalité, plusieurs mois de recul sont nécessaires pour procéder à une analyse objective de la situation. Et celle-ci ne doit pas être comparée uniquement à celle des années précédentes ; il est tout aussi important de savoir comment la maladie a évolué depuis plus d’un siècle.

La rougeole est due à un virus hautement contagieux, mais, dans les années  ...

Image description

Il vous reste encore 84% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 67, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Vaccins Rougeole vaccin
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous