Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le 1er avril, le poisson aura un goût de druide aux amandes

Article paru dans le journal nº 34 Acheter ce numéro

C’est une histoire aux senteurs poissardes de 1er avril. Désespérée par la désertification médicale, une commune bretonne des Côtes-d’Armor (La Roche-Derrien) a passé une annonce sur le site Leboncoin pour trouver… son médecin de campagne. Problème, aucun généraliste ne s’est présenté. Seul un druide, Gwenn-Maël – alias Gwenaël Trochet –, a répondu favorablement à l’annonce en proposant ses services druidiques réunissant phytothérapie, lithothérapie, magnétisme et autres connaissances alchimiques.

Un druide à la page, puisqu’il avait un site internet, ainsi qu’une page Facebook. Toute la presse s’emballe et relaie l’information parue au début du mois de mars, en y croyant dur comme fer. Le Point titre : « Faute de médecin, la mairie bretonne recrute un druide », Europe 1 : « Côtes-d’Armor : le druide embauché par une commune ne remplacera pas les médecins », citations de Gwen-Maël, très sérieusement interviewé par Jean-Michel Apathie. Tout le monde a marché jusqu’à ce que la municipalité révèle le canular : il s’agissait d’un faux druide qui s’appelle en réalité Eddy del Pino, comédien de son état. Ça sentait la marée et les internautes qui l’ont démasqué s’étaient déjà manifestés. Il y avait tout de même de quoi avoir la puce à l’oreille. Sur son site, il affirmait prendre ses fonctions le 1er avril.

L’enseignement de cette mystification est multiple. Les municipalités sont réduites à passer des annonces pour trouver des médecins de campagne sur des sites populaires, pas même professionnels, des sites sur lesquels on vend aussi bien une Peugeot 205 qu’une collection de timbres. Ce poisson d’avril nous renseigne également sur l’état de santé de la grande presse, neurasthénique au point de ne s’indigner ni de la désertification médicale qui pousse des maires à passer des annonces ni du fait que ceux-ci confient la santé de leurs concitoyens à un druide. Rien ne la surprend, rien ne la pousse à vérifier les informations qu’elle diffuse. Elle fait le passe-plat et s’étonne encore d’être empêtrée dans la crise…

 

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous