Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Une action collective pour le droit de soigner et d’être soigné

Article 100% numérique
  • Une action collective pour le droit de soigner et d’être soigné


La crise du coronavirus pourrait donner lieu à une action judiciaire. L’opprobre subi par le recours à la chloroquine, tel que préconisé entre autres par le Pr Didier Raoult, puis les menaces de l’Ordre des médecins à l’encontre de médecins revendiquant des guérisons de patients atteints de Covid-19 par des thérapies choisies par eux, sont à l’origine d’une action collective menée par un collectif d'avocats. Cette action a pour objectif déclaré de défendre le droit du médecin à prescrire le remède qui lui paraît le plus adapté pour soigner son patient, ainsi que le droit du patient à jouir de la liberté thérapeutique dans le choix de son traitement, en accord avec son médecin.

Dès le 26 mars dernier, un collectif de médecins – « Laissons les médecins prescrire » – avait vu le jour pour dénoncer les décrets interdisant aux médecins de ville de prescrire l'hydroxychloroquine, médicament en vente libre et sans ordonnance jusqu'au 15 janvier. Plus récemment, nombre de médecins se sont vus vertement rappelés à l'ordre pour leur prescription “hors AMM” d'autres médicaments (antibiotiques, héparine, anti-histaminiques notamment) qu'ils jugeaient efficaces pour soigner leurs patients.

Lire aussi Covid-19 : des « médecins-expérimentateurs » menacés de suspension

Pour mémoire, l’IHU (Institut hospitalier universitaire) de Marseille où officie le Pr Raoult et où est utilisé l'hydrochloroquine, revendique un taux de 4 décès pour 1 000 hospitalisations ; tandis que la moyenne pour l’ensemble du territoire national s’élèverait à 109 morts pour 1 000 hospitalisations. La France se place en outre au cinquième rang mondial des pays les plus sinistrés, relativement au nombre d’habitants, derrière le Royaume-Uni, l’Italie, l’Espagne et la Belgique, en tête de ce macabre classement.

Les avocats, à l'initiative de cette action collective (https://noublionsrien.fr) qui recenserait déjà plus de 25 000 préinscriptions, se sont notamment fait connaître pour leurs actions antérieures sur le Levothyrox ou le compteur Linky.


 



 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique OMS coronavirus covid-19 covid

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous