Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

55 ans pour divulguer l'intégralité des données liées au vaccin Pfizer ?!

Article 100% numérique
  • 55 ans pour divulguer l'intégralité des données liées au vaccin Pfizer ?!

Aux États-Unis, invoquant le Freedom of Information Act, un collectif réunissant environ 200 médecins et scientifiques de prestigieuses universités comme Yale ou Harvard a demandé en septembre 2021 d'accéder aux documents sur lesquels s'est fondée l'administration américaine pour autoriser la commercialisation du vaccin Pfizer contre le Covid-19. S'il s'en est suivi un bras de fer juridique plein de rebondissements, les documents sont aujourd'hui peu à peu rendus publics.

Article mis à jour le 16/02/2022

La FDA a très officiellement répondu initialement aux scientifiques regroupés dans le collectif Public Health and Medical Professionals for Transparency qu'il lui faudrait pas moins de 55 ans pour accéder à cette requête concernant l'ensemble des documents, notamment parce qu'elle ne souhaite pas monopoliser ses équipes sur une seule requête de ce type.

Invoquant un manque de moyens nécessaires pour traiter rapidement les 329 000 pages concernées (dont il faut anonymiser les données patients et les données commerciales sensibles liées au secret industriel), elle a très officiellement répondu que le dossier complet ne serait disponible qu'en 2076, au rythme de 500 pages par mois.

Scandalisés, les avocats des requérants insistent sur le fait que cette demande aurait dû être anticipée afin « d'assurer la transparence du gouvernement » et qu'il est « difficile d'imaginer » qu'il y a des tâches plus urgentes que la divulgation de ces données.

Pour eux, si la FDA a pu analyser ces documents en seulement 108 jours pour prendre une décision aussi importante qu'autoriser ce vaccin qui a été injecté à plus de 100 millions d'américains, elle devrait pouvoir rendre disponible ces documents dans le même délai, à savoir d'ici le 3 mars 2022.

Le juge fédéral du Texas Mark Pittman, considérant que cette requête de transparence était "d'une importance primordiale pour le public" a tranché le 6 janvier 2022 que la FDA devrait fournir au collectif les documents demandés au rythme d'au moins 55 000 pages par mois, rendant ainsi l'ensemble disponible d'ici la fin de l'été.

Peu de temps après, le 21 janvier dernier, la firme Pfizer a déclaré vouloir jouer un rôle dans cette procédure afin « de promouvoir la transparence et la confiance du public dans le vaccin » mais également, plus prosaïquement, de s'assurer auprès de la FDA qu'aucune information devant rester protégée de soit divulguée "de manière inappropriée".

Bien que la FDA se félicite de cette « opportunité de se coordonner » avec le laboratoire, les plaignants ont remis en question le moment choisi par l'entreprise pour s'impliquer dans l'affaire et trouvent cette tentative « prématurée » sachant qu'ils n'ont contesté aucune expurgation des dossiers demandés.

Le juge a quant à lui décidé de reporter sa décision concernant la requête de Pfizer, selon lui injustifiée pour l'heure en l'absence de conflit. Au fur et à mesure de leur réception par les plaignants, les documents en question sont rendus disponibles au public sur le site du PHMPT.

Lire aussi Vaccins Covid-19 : à quand la transparence totale sur les données des essais cliniques ?

Lire aussi Covid-19 : des vaccins sous surveillance


Source :

« Wait what? FDA wants 55 years to process FOIA request over vaccine data », Reuters.com, 18 novembre 2021.

« Pfizer pushes to intervene in lawsuit seeking COVID vaccine information from FDA », Reuters.com, 26 janvier 2022.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique covid Pfizer

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous