Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Chimio  : sommes-nous tous des cobayes ?

Article paru dans le journal nº 14 Acheter ce numéro

Nicole Delépine soigne depuis plus de trente ans les enfants atteints de cancers. A ses débuts, elle a appliqué les protocoles d’essais thérapeutiques avant de constater leur relative inefficacité (40 % voire 50 % de survie dans les cas de cancers des os des enfants notamment). En cherchant d’autres solutions, elle a découvert le traitement du cancérologue américain Gérald Rosen : une chimiothérapie classique mais qui offre 80 % de réussite. Pragmatique, elle a appliqué ce traitement et, en l’améliorant, guérit aujourd’hui 90 % de ses jeunes patients de « première main » (consultations en premier recours). Avec son départ prochain à la retraite, l’unité d’oncologie pédiatrique qu’elle dirige à Garches est aujourd’hui menacée de fermeture, ce que contestent ses patients réunis autour de l’association Ametist. Ils défendent la liberté de choix et refusent que leurs enfants soient des cobayes. Cette unité de soin est en effet unique en France : ailleurs les enfants sont traités avec des protocoles d’essais thérapeutiques, c’est-à-dire des chimiothérapies qui n’ont pas encore d’autorisation de mise sur le marché et que les laboratoires ont réussi à faire rembourser par la Sécurité Sociale, sous prétexte que ce sont des « molécules innovantes ». Une façon habile de financer leurs recherches pour des résultats hasardeux : on évoque 50 % de vies sauvées. Contre les 90% du Dr Delépine, on comprend que la comparaison soit gênante…


 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous