Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Un alchimiste raconte, de Patrick Burensteinas, (éd. Massot)

Article paru dans le journal nº 48 Acheter ce numéro
  • L'on doit à l'alchimie bien des apports concrets ayant enrichi la chimie et la médecineL'on doit à l'alchimie bien des apports concrets ayant enrichi la chimie et la médecine

Avec l’alchimie, l’âme agit L’alchimie. Voilà un nom empreint de mystère qui nous transporte instantanément dans un folklore médiéval que certains qualifient au mieux d’ésotérique, au pire de totalement délirant. Pour ces sceptiques, affirmer qu’il existe encore aujourd’hui des alchimistes dits « opératifs », c’est-à-dire qui travaillent véritablement la matière – en l’occurrence, le métal – pour trouver la fameuse pierre philosophale, relève tout simplement de la folie. Il reste que l’on doit à l’alchimie bien des apports concrets ayant enrichi la chimie et la médecine, de Paracelse à distillation, des élixirs aux huiles essentielles, de l’alambic à la spagyrie. Et même si cet ouvrage n’est pas exclusivement consacré à la santé ou à la science à proprement parler (bien d’autres références traitent ces questions, sans oublier ce que Patrick Burensteinas a développé et écrit sur la Trame), sa lecture est purement réjouissante et conduit tout doucement à des prises de conscience salvatrices pour tenter de ne pas seulement « transmuter » la matière, mais notre âme. La magie de l’alchimie, c’est quand « l’âme agit ».

Un alchimiste raconte, de Patrick Burensteinas, éd. Massot, 322 p., 19,90 €.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous