Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Vitamines K et D : des anti-âge à associer

Article paru dans le journal nº 46 Acheter ce numéro
  • Avec lAvec l'âge, moins de calcium sur les os, plus sur la paroi des artères

La vitamine D prévient certains cancers et réduit le risque de troubles cardiovasculaires : la vitamine K2 renforce les os. Ces deux vitamines sont désormais disponibles sous forme liposomée, ce qui augmente nettement leur absorption par l’intestin.

La carence en vitamine D est fréquente chez les personnes âgées. À partir de 35 ans, la capacité de la peau à en produire lors de l’exposition au soleil diminue. Or, des études récentes ont considérablement modifié nos connaissances à son sujet. Les bienfaits de la vitamine D vont bien au-delà de la bonne santé de notre squelette. Des études cliniques et épidémiologiques confirment l’existence d’effets extra-osseux inattendus.

La vitamine D réduit la mortalité : une carence en vitamine D augmente la mortalité due au cancer, aux maladies cardio-vasculaires et au diabète de type 2, des pathologies à l’origine d’environ 70 % des décès dans les pays développés.

La vitamine D joue un rôle immunitaire et protège l’organisme contre les infections. C’est pourquoi les gens qui sont déficients en vitamine D souffriront plus fréquemment de rhume et de la grippe en hiver. En plus de contribuer à prévenir plusieurs formes de cancers, la vitamine D pourrait freiner la progression de la maladie.

Les personnes en manque de vitamine D ont deux fois plus de risques de développer un infarctus, une insuffisance cardiaque ou un AVC que celles dont les taux de vitamine D sont élevés.

La vitamine D et la mémoire : les hommes qui ont les taux les plus bas de vitamine D sont aussi ceux dont les capacités intellectuelles s’amenuisent le plus en vieillissant. Une équipe de chercheurs de l’université de Los Angeles a découvert que la vitamine D et la curcumine, un élément chimique se trouvant dans le curcuma, pourraient se révéler utiles pour prévenir et traiter la maladie d’Alzheimer.

La vitamine K2 pour des os solides

Physiologiquement les dépôts de calcium ne se produisent qu’à deux endroits : les os et les dents. Malheureusement, avec l’âge, des dépôts anormaux de calcium se fixent au niveau de certains tissus, comme la paroi interne de nos artères. C’est le phénomène d’artériosclérose (durcissement des artères). En vieillissant, nous perdons notre capacité à réguler la balance calcique, qui se fait même dans le mauvais sens puisque le calcium ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 46, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes